Accueil Vidéos

L'épargne privée au secours de l'horeca et du secteur culturel

Le président de Défi, François De Smet, propose de mobiliser, sur base volontaire, l'épargne des Belges pour soutenir deux secteurs particulièrement touchés par la crise du Covid-19 : l'horeca et le secteur culturel. A l'instar du Tax Shelter pour le cinéma, les investissements octroyés à ces deux secteurs seraient déductibles d'impôt. Les citoyens pourraient donc soutenir une brasserie ou un théâtre qui leur tient à coeur en échange d'un avantage fiscal. 260 milliards d'euros dorment actuellement sur les comptes d'épargne en Belgique.

Sélectionné pour vous

À la une