En ce moment
 

Abandonné à sa naissance sur les marches d'une église, il découvre 57 ans après les raisons qui ont poussé sa mère biologique à le faire

Abandonné à sa naissance sur les marches d'une église, il découvre 57 ans après les raisons qui ont poussé sa mère biologique à le faire
(c)Long Lost Family on Twitter
 
 

C'est une histoire très émouvante que les téléspectateurs britanniques ont découverte ce lundi soir sur leur petit écran. Dans l'émission "Long Lost Family", qui cherche à rassembler des personnes d'une même famille qui se sont perdues au cours de leur vie, un homme prénommé Andy, âgé de 57 ans, était à la recherche de ses parents biologiques.

En grandissant, Andy a eu une enfance qu'il qualifie de "très heureuse" avec ses parents adoptifs.

"Avoir été adopté ne me dérangeait pas", a-t-il confié. Jusqu'au jour où des médecins lui ont demandé ses antécédents médicaux alors que son épouse attendait leur premier enfant. Andy a alors décidé d'aborder le sujet de son adoption avec ses parents adoptifs.

"Papa était très contrarié quand il m'a dit: "Tu étais un bébé abandonné, tu as été retrouvé sur les marches d'une église", s'est souvenu Andy, qui n'a même pas reçu d'acte de naissance pour confirmer avec exactitude le jour où il est venu au monde.

"Je ne sais même pas si le 31 août est mon anniversaire, qui m'a trouvé, j'aimerais savoir tout cela, mais je ne le sais pas", a détaillé celui qui est devenu entre temps gardien d'un zoo.

Les journalistes d'investigation de l'émission se sont alors lancés dans une enquête incroyable. Non seulement, ils ont retrouvé les parents d'Andy, mais également ses 7 frères et soeurs.

Et l'histoire d'Andy est très particulière: ses parents biologiques viennent d'Irlande, de deux familles catholiques très strictes. Ils l'ont abandonné six semaines après sa naissance dans la capitale britannique. La raison pour laquelle ce couple marié depuis 2 mois le jour de sa naissance l'a abandonné est étonnante. Les parents d'Andy ne voulaient pas que leurs familles respectives découvrent que cet enfant avait été conçu avant le mariage. Le jour de son mariage, la mère d'Andy était enceinte de 6 mois. Si leurs familles avaient appris qu'ils avaient conçu un enfant dans le pêché, les parents d'Andy auraient été bannis à vie de leurs familles respectives.

Des retrouvailles, loin des caméras

Les jeunes parents ont quitté l'Irlande après leurs noces et sont partis vivre quelques mois à Londres. Là, la mère d'Andy a donné naissance à un garçon à la fin du mois d'août. Ils décident de retourner en Irlande auprès de leurs familles et d'abandonner leur fils âgé de 6 semaines sur les marches d'une église située Sutherland Place à Bayswater.

En apprenant son histoire, l'homme était très ému: "C'est incroyable, mais cela signifie que j'étais avec ma mère … Cela signifie qu'elle s'est occupée de moi pendant deux mois".

Plein de compassion, l'homme se met à la place de sa mère biologique: "Vous savez, pensez un peu à ce qu'elle a traversé, se posant des questions de fin août à fin octobre et puis à prendre la décision finale de m'abandonner, cela a dû lui prendre beaucoup de temps", a-t-il ajouté.

Andy a également appris que ses parents ont vécu toute leur vie ensemble et que son père est décédé en 2009. Andy est l'aîné d'une fratrie de 8 enfants. Sa mère, âgée de 82 ans, est toujours en vie. Elle a accepté de le rencontrer mais sans la présence de caméras, parce qu'elle ne souhaite pas être identifiée. 

Après l'avoir retrouvée, Andy a décrit sa rencontre émouvante avec sa mère: "Quand je suis arrivé à la porte, nous nous sommes regardés dans les yeux et nous nous sommes pris dans les bras, puis nous avons parlé pendant trois heures, c'était super, vraiment sympa. Elle m'a dit qu'elle éprouvait un sentiment terrible après ce qu'elle a fait. Mais qu'elle devait le faire, car il était impossible qu'elle revienne ici avec un bébé, elle aurait été bannie et exclue de sa famille et de sa communauté, ce que je comprends parfaitement."

Et Andy a trouvé du réconfort dans les paroles de sa mère: "Mes parents biologiques ont pensé à moi tout au long de leur vie et se demandaient tranquillement ce qu'il m'était arrivé et c'est vraiment bon à savoir. C'était tellement agréable de lui dire que j'ai eu une enfance heureuse. Je sais pourquoi je suis comme je suis, j'ai rencontré ma mère et je sais d'où je viens et je ne le savais pas. Je n'aurais pas pu rêver mieux."

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.


 

Vos commentaires