Accueil People Buzz

Au Qatar, en parallèle de la Coupe du Monde… Un concours de beauté mondial pour chameaux (photos)

C’est un fidèle compagnon dans les pays du Golfe. Le chameau, ce camélidé à deux bosses, est actuellement mis à l’honneur au Qatar, en parallèle de la Coupe du monde, où un vaste de concours de beauté est organisé.

"L'idée est similaire à celle de la Coupe du monde de football, nous avons fait une Coupe du monde de beauté de chameau. Nous avons des participants du Conseil de coopération du Golfe, nous avons de grands noms et c'est aujourd'hui le cinquième jour du tournoi", explique le président du club de chameaux qatari Mzayen à l’agence Reuters.


 

50 000€ à la clé

Mais comment juger la beauté d’un chameau? Hamad Jaber Al-Athba poursuit: "Cela diffère d'un groupe à l'autre. Par exemple les chameaux noirs sont jugés en fonction de la taille du corps et de la tête et de l'emplacement des oreilles. Mais le chameau de type Maghateer, nous regardons la proportionnalité, la courbure de la bouche et nous veillons à ce que les oreilles soient tombantes et non droites...", détaille le président du club. "Pour d'autres, comme les Asel, l'emplacement des oreilles est important: il doit y avoir une certaines délicatesse dans les os, les sabots…"


 

Des caractéristiques particulièrement précises, donc! Et pour répondre à toutes ces exigences et gagner le trophée d’or ainsi qu’environ 50 000€ (200 000QR), certains propriétaires de chameaux recourent parfois à la chirurgie esthétique… Ce qui est formellement interdit.

Considérée comme de la triche, la chirurgie esthétique pour les chameaux peut s'avérer particulièrement dangereuse et "provoquer une lacération des tissus, coupe les nerfs, provoque des inflammations, de la fibrose".

 "Comme le Real"

La tête haute et dans une mastication constante, les chameaux sont chouchoutés dans leur enclos : ils dégustent du café et des sucreries. De vraies stars! "Le public est comme pour le Real Madrid ou Manchester United, prêt à célébrer!", conclue Mohanna Ibranhim al-Anazi, propriétaire de chameaux saoudien qui a remporté l’or et le bronze lors de ce concours.


 

À la une

Sélectionné pour vous