En ce moment
 

Ces deux Bruxellois risquent leur vie pour cette photo: la toile en ÉBULLITION

Ces deux Bruxellois risquent leur vie pour cette photo: la toile en ÉBULLITION
©backpackdiariez

Ils ont maintenant plus de 144.000 adeptes de leur compte Instagram et avec les récits de leurs voyages sur leur blog, ils atteignent en moyenne 40.000 lecteurs par mois. C’est grâce à un changement radical de vie que Jean Hocke (34 ans) et Camille Demyttenaere de Bruxelles parcourent désormais le monde.

Diplômé de l'Université de Louvain et de la Vlerick Business School, il y a plus d’un an, ils ont décidé de quitter leurs carrières prometteuses poursuivies à Londres dans le monde des affaires pour voyager à plein temps.  "C'était une belle vie, mais nous avons travaillé de longues journées et nous ne nous sommes pas beaucoup vus. Nous n'avons pas eu beaucoup de vacances non plus. Alors que nous sommes tous les deux passionnés par les voyages", explique Camille à nos confrères de HLN.

Ce mode de vie les a amenés à prendre une décision radicale et à traverser l'Amérique du Sud pendant cinq mois.  "Ce voyage est devenu l'une des expériences les plus radicales de notre vie", se rappelle Camille. Et cette mise en bouche leur a donné le goût de l’aventure.

De retour à Londres, l'envie de travailler des heures de dingue n'est plus vraiment là. Le couple décide de se marier en septembre 2017 et a une idée derrière la tête. "Au lieu de partir en lune de miel dans un hôtel de luxe pendant trois semaines, nous avons décidé d'utiliser cet argent pour voyager en Asie avec un sac à dos pendant cinq mois", dévoile Camille. "Nous avons décidé de partager nos aventures sur notre blog et avons également créé un compte Instagram. C'est à ce moment que le plaisir a vraiment commencé", reconnaît Camille.

Ce voyage les a amenés à des endroits incroyables. Jean et Camille se sont rendus au camp de base du mont Everest au Népal, à plus de 5.000 mètres d'altitude, et ont visité des îles désertes des Philippines.

"Nous avons rapidement eu quelques milliers d'abonnés sur Instagram et ils nous ont poussés à faire encore plus de choses amusantes", raconte Jean. "Vers la fin du voyage, nous étions au sommet des 10.000 followers et nous avons même commencé à gagner notre vie." Ce revenu a été un élément déclencheur, et a permis à Jean et Camille de faire un saut vers l'inconnu.

Jean et Camille décident d’abandonner pour de bon leurs jobs bien rémunérés et décident de voyager à temps plein. "C’était un risque et Camille a eu du mal avec ça", révèle Jean. "Nos familles et nos amis nous ont même déclarés complètement fous. D'autre part: nous vivions une vie merveilleuse et cela rendait vraiment difficile le retour à notre ancien emploi de bureau. Combiner les deux n'était de toute façon pas une option. Les blogs de voyage demandent beaucoup trop de travail pour cela. "

Pour Camille, ce "job" d’influenceurs sur Instagram leur prend plus de temps que jamais. "Nous aimons le faire, mais nous n'avons jamais travaillé plus que maintenant", rigole Camille. “Prenez les séances photos. Le meilleur moment est en général au lever et au coucher du soleil, car la lumière est la plus belle. Se lever tous les jours avant l'aube pour se rendre dans un endroit abandonné n'est pas toujours amusant. Tout mettre en place, faire le style: vous travaillez dessus pendant un moment."

A ce sujet, le couple a également beaucoup fait parler de lui pour une photo en particulier. Celle d'un baiser échangé suspendu à un train surplombant le vide au Sri Lanka. "L'un de nos 4 plus fous baisers", a titré le couple en légende. Une photo très critiquée pour le danger qu'elle défie. 

"Ce moment décrit parfaitement notre couple. Nous avons une confiance aveugle en l'un et l'autre", complète la légende.

Les critiques ont fusé sur la plateforme, suggérant que ce cliché était "stupide" et "risqué".

"Et c'est comme cela que des personnes perdent la vie", a commenté un autre.

Un autre internaute a posté un commentaire: "Une autre photo de personnes sacrifiant leur vie pour une photo ridicule".

Pour un autre follower, le vrai problème, "c'est que des gens vont essayer de reproduire ces comportements dangereux."

Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires