En ce moment
 

Grâce au commentaire d'une téléspectatrice, cette journaliste découvre qu'elle est atteinte d'un cancer

Grâce au commentaire d'une téléspectatrice, cette journaliste découvre qu'elle est atteinte d'un cancer
© Capture d'écran Instagram : @victoriapricetv
 

Tout part du commentaire d'une téléspectatrice adressé à une journaliste américaine.

Victoria Price est journaliste pour la chaîne américaine WFLA, l'une des chaînes locales de la NBC, aux États-Unis. Régulièrement à l'antenne en pleine crise du coronavirus, Victoria connaît une grosse fatigue qu'elle met sur le compte de son travail.

Après l'un de ses journaux télévisés, elle reçoit pourtant un commentaire qui va lui mette la puce à l'oreille. Une téléspectatrice a pris le temps de lui écrire pour la mettre en garde. "Bonjour", débute la téléspectatrice. "Je viens de voir votre journal. Ce qui m'inquiète, c'est la grosseur sur votre cou. S'il vous plait, faites vérifier votre thyroïde par un médecin. Cela me rappelle une grosseur dans mon cou. Celle-ci était finalement un cancer. Prenez donc soin de vous."

Heureusement, la journaliste prend ce message très au sérieux et se rend chez son médecin. La grosseur visible sur son cou est effectivement cancereuse. "À cause du Covid, le diagnostic a été retardé", explique la présentatrice sur Instagram. "Mais finalement, je serai opérée ce lundi pour enlever la tumeur, ma thyroïde, ainsi que des ganglions lymphatiques. Le docteur dit que ça se propage, mais pas trop. Il y a de l'espoir pour que ce soit ma première et dernière chirurgie."

"Sans ce message, je n'aurais jamais été voir mon docteur"

La situation de la journaliste n'est pas sans issue, donc, mais seulement parce qu'elle a réagi à temps. Aujourd'hui, elle exprime sa gratitude envers la téléspectatrice. "Si je n'avais pas reçu ce message, je n'aurais jamais été voir mon docteur", poursuit Victoria Price sur Instagram. "Je serai éternellement reconnaissante envers cette femme qui a pensé à m’envoyer un mail alors qu’on ne se connaissait pas. Elle n’avait aucune obligation de le faire, mais elle l’a quand même fait."

Pour se soigner, Victoria Price va prendre quelques semaines de congé et de repos loin de sa rédaction. 

Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

 

Vos commentaires