En ce moment
 

Il croit entendre des cris de détresse et appelle les gendarmes: le coupable était dans la basse-cour

Il croit entendre des cris de détresse et appelle les gendarmes: le coupable était dans la basse-cour
©PIXABAY

Les gendarmes lui ont quand même dit qu'il avait bien fait d'appeler.

Ce jeudi matin vers 6 heures, les gendarmes d'Indre-et-Loire ont reçu un coup de fil d'un habitant du petit village de Saint-Branchs, près de Tours, nous apprend le site du journal Ouest France.

L'homme est inquiet : il entend des appels au secours répétés, qui l'ont tiré de son sommeil.  Même à l'autre bout du fil, l'opératrice entend ces cris. Elle lui demande donc de se mettre à la fenêtre et de se taire, pour qu'elle écoute.

C'est à ce moment qu'elle réalise qu'il s'agit du chant du coq, et non pas d'un appel à l'aide.

L'homme peut se rendormir. Quant aux gendarmes, ils ont raconté cette petite histoire qui les a faits beaucoup rire dans une publication Facebook.

Ils ont tout de même précisé à l'homme qui les a appelés qu'il avait bien fait de s'inquiéter s'il pensait que quelqu'un était en danger. Le vieil adage : mieux vaut prévenir…

Un poste Facebook a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires