En ce moment
 

Il faut sauver Baby et Népal, des éléphants menacés d'euthanasie

 
 

Gilbert Edelstein, directeur du cirque Pinder, avait confié Baby et Népal, deux éléphants, au Parc animalier de la Tête d’Or (Lyon) en 1999.
A présent, les deux animaux sont porteurs de la tuberculose. Ils sont menacés d’euthanasie par un arrêté de la préfecture qui invoque le risque de contagion à l’homme.

Selon Gilbert Edelstein, les pachydermes étaient en pleine santé quand les animaux sont arrivés au zoo, pour lui, il n’est pas question de les tuer mais il faut les soigner. Le directeur du cirque aimerait les récupérer afin de les guérir avec des traitements antibiotiques.
La mairie de Lyon argue le problème de santé publique et les risques pour les personnes évoluant dans l'environnement proche des animaux.

"Si on tue mes éléphants, faudra-t-il alors tester tous les éléphants des cirques et des parcs animaliers pour ensuite les tuer ?" s'est interrogé le directeur du cirque Pinder. Selon lui, un quart des éléphants d'Asie sont porteurs de la tuberculose.
"La tuberculose est une maladie qui se transmet des animaux à l'homme et de l'homme à l'animal, souligne la vétérinaire Céline Moussour. Elle peut être traitée par des antibiotiques, mais en raison de sa polyrésistance, on enseigne dans les écoles françaises de proposer l'euthanasie quand elle est détectée chez un animal", a-t-elle ajouté.

Gilbert Edestein demande la grâce présidentielle pour Baby et Népal. Il est prêt à aller jusqu'en justice et en appelle également à tous les défenseurs d’animaux. Les deux pachydermes sont âgés d'une quarantaine d'années. Un éléphant d’Asie peut vivre jusque 60 ans.


Frédérique Gilbert




 

Vos commentaires