En ce moment
 

Une femme refusée d’un supermarché à cause de sa tenue: elles sont nombreuses à afficher leurs décolletés en soutien

Une femme refusée d’un supermarché à cause de sa tenue: elles sont nombreuses à afficher leurs décolletés en soutien
 
 

Une jeune femme a été refusée dans un supermarché à cause de sa tenue, jugée indécente par le vigile. Face à cette histoire, de nombreuses femmes ont affiché leurs décolletés sur les réseaux sociaux en soutien.

Le 31 juillet dernier, une jeune femme va faire ses courses en compagnie de sa belle-mère. Sauf que le vigile l’arrête à l’entrée du magasin: il juge sa tenue indécente, elle ne peut pas rentrer et qualifie son décolleté de "décolleté de sale p***". Une humiliation pour cette jeune maman.

Cette histoire a fait le tour du web créant une vague d’indignation. Certaines femmes ont voulu agir en affichant fièrement leur décolleté sur Twitter. Le #JeKiffeMonDecollete pousse à s’habiller comme on le désire.

Il date de 2019 et est relancé aujourd’hui par la chroniqueuse française Zohra Bitan. "Et c’est reparti pour une nouvelle édition de #JeKiffeMonDecollete et je vous emmerde sérieusement les bigots. On en a ras-le-bol et un décolleté n’est pas une invitation. À vous mes amis."

Face à la polémique, l’enseigne du supermarché français a présenté ses excuses. "Cette attitude est intolérable et nous ne partageons pas ces valeurs (...). Nous renouvelons nos excuses auprès de la cliente. Le responsable de la société de gardiennage Protectim souhaite aussi adresser personnellement ses excuses à la cliente."

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.




 

Vos commentaires