En ce moment
 

Harry et Meghan révèlent le nom de leur nouvelle fondation

Harry et Meghan révèlent le nom de leur nouvelle fondation
© Image Belga
Harry et Meghan

Le Prince Harry et son épouse Meghan ont révélé mardi le nom de leur nouvelle marque et fondation, "Archewell", après s'être officiellement mis en retrait de la famille royale britannique.

Harry, 35 ans, sixième dans l'ordre de succession au trône, et Meghan, 38 ans, ont cessé le 1er avril d'être des membres actifs de la famille royale, ce qui les empêche désormais d'utiliser l'adjectif "royal", au coeur de leur ancienne marque, "Sussex Royal".

Désormais financièrement indépendants, le duc et la duchesse de Sussex ont expliqué au quotidien britannique Daily Telegraph qu'ils avaient accompli le mois dernier les démarches administratives nécessaires pour lancer leur nouvelle fondation aux Etats-Unis, où il résident désormais avec leur fils.

Archie fêtera son premier anniversaire en mai

"Avant SussexRoyal, nous était venu l'idée de 'archè', un mot grec qui signifie 'source de l'action' ", a déclaré le couple, pour expliquer l'origine de leur nouvelle marque.

"Ce concept nous a plu (...) et c'est aussi devenu une source d'inspiration pour le prénom de notre fils", ont révélé les deux trentenaires.

Leur fils Archie Mountbatten-Windsor, septième dans l'ordre du succession au trône britannique, fêtera son premier anniversaire en mai.

Nous sommes impatients de lancer Archewell le moment venu

"Archewell est un nom qui combine le mot en grec ancien signifiant 'force' et 'action' avec un autre mot (ndlr: well, ou puits en anglais) qui évoque les ressources profondes dans lesquelles chacun doit puiser", expliquent-ils.

Selon le Daily Telegraph, Harry et Meghan comptent aussi construire un site internet et se lanceront dans le partage de "matériel éducatif et de formation", grâce à des films, podcasts et livres.

"Nous sommes impatients de lancer Archewell le moment venu", temporise le couple, assurant se concentrer actuellement sur la lutte contre la pandémie de Covid-19.

 

 

Vos commentaires