En ce moment
 

"Je flippe ma race": émue aux larmes, Nabilla se confie sur sa peur de l'accouchement

© Photo Instagram @Nabilla
 
 

"C'est le bébé avant moi. Je ne pensais pas dire ça un jour... Ça y est, je vais pleurer...". Enceinte de 7 mois, Nabilla se livre sur ses craintes et doutes à quelques semaines de son accouchement.

Depuis le début de sa notoriété, Nabilla ne cache rien à ses fans. Sur les réseaux sociaux, la star de la télé-réalité partage son quotidien à sa communauté. Enceinte de 7 mois, la jeune femme se livre régulièrement sur ses joies, doutes, et appréhensions. Récemment, elle s'est confiée sur sa peur de l'accouchement. "Je commence ma 28ème semaine, je sais que ça se rapproche. Mais je n'ai pas envie d'y penser. Je n'ai lu aucun truc là-dessus. Pour moi, le bébé va sortir comme ça, hop, comme par magie. Dès qu'il sera prêt, ça y est, il va sortir et il sera très bien", lâche-t-elle dans une story publiée sur son compte Snapchat.


"Ça y est, je vais pleurer"

Âgée de 27 ans, Nabilla se dit comblée par cette première grossesse. Elle explique vouloir un "accouchement naturel". "Je pars du principe qu'on est des êtres humains et qu'on est formatés", indique-t-elle, précisant qu'elle n'hésitera cependant pas à opter pour une péridurale si les douleurs sont trop grandes. "Je ferai tout ce qu'il faut pour que l'enfant soit en bonne santé. C'est le bébé avant moi. Je ne pensais pas dire ça un jour... Ça y est, je vais pleurer...", souffle-t-elle. 

Émue aux larmes, la jeune star se livre ensuite sur sa joie quant à cette première grossesse. En mai dernier, elle avait scellé son histoire d'amour avec Thomas Vergara en lui disant 'Oui' à Londres, leur lieu de résidence. Le couple envisage désormais de déménager à Dubaï, quelques semaines après la naissance de leur fils. "Là-bas, les écoles sont excellentes. La drogue, l'alcool… ça n'existe pas", avait indiqué Thomas dans les colonnes de Paris Match. 




 

Vos commentaires