En ce moment
 

Benoit Poelvoorde, Laurent Baffie... Dieudonné ne fait même plus rire les humoristes ! (VIDEOS)

 
 

Si l'interdiction des spectacles de Dieudonné fait débat au sein de l'opinion publique, les avis des humoristes vont dans la même direction et ils sont nombreux à condamner à leur façon celui qui fait de moins en moins rire, mais ils condamnent la manière employée.

Alors que son spectacle de Nantes a finalement été interdit ce jeudi soir, le débat concernant les spectacles de Dieudonné continue de faire rage tant en France qu'en Belgique. Il y a les pro-Dieudonné qui veulent voir ce fameux spectacle, et puis il y a tous ceux qui voudraient le voir enfin se taire, condamnant ses propos extrêmes racistes et antisémites.

Les humoristes voient quant à eux Dieudonné comme un pollueur de leur profession et ils n'hésitent pas à exprimer leur point de vue, à le condamner, à l'image de Laurent Baffie qui s'est exprimé dans les colonnes du Parisien. "Je trouve ça navrant de gâcher autant de talent et de ruiner sa carrière pour se mettre au service de la haine" a-t-il déclaré, mais concernant la mesure d'interdiction des spectacles, il nuance : "En tant qu'artiste, je suis contre l'interdiction d'un spectacle. Si un jour il y a un mort, je changerai d'avis. Pour l'instant, j'aime l'idée que tout le monde puisse s'exprimer".

Didier Porte considère lui aussi que l'interdiction n'est pas une solution : "interdire, c'est faire à Dieudonné un énorme cadeau". Il suggère donc une autre option : "on peut très bien condamner Dieudonné et lui faire payer des amendes".

Christophe Alévêque ne rejoint pas non plus Dieudonné dans ses opinions, mais a un problème avec l'idée d'interdire pour le faire taire : "Dieudonné a énormément de talent, qu'il met au service d'idées que je ne peux pas cautionner. Mais, je suis contre toute forme d'interdit. Et la scène doit être un endroit privilégié" a-t-il également déclaré au Parisien.

Alexandre Astier ne peut pas non plus supporter les propos de Dieudonné : "Certaines saillies de Dieudonné sont nauséabondes, innommables" dit-il, mais il affirme lui aussi que "c'est plus dangereux encore d'interdire."

Les Belges et Dieudonné

Le talent de Dieudonné est reconnu dans la profession, y compris par tous ceux qui ne tolèrent pas ses opinions. C'est ce qu'il est de venu qui leur pose problème. C'est d'ailleurs ce que François Pirette avait exprimé sur le plateau de l'Invité de Pascal Vrebos le dimanche 29 décembre dernier : "Au risque d'en choquer certains, il faut aussi prendre la peine d'aller voir, car c'est sans doute l'un des plus doués de notre génération. Il est d'une intelligence rare et d'une force humoristique rare. Mais je ne peux que déplorer la personne qu'il est devenu."

Côté belge encore, dans "Votez pour moi" jeudi matin, André Lamy et Olivier Leborgne ont tenu à remettre un peu de légèreté dans ce débat avec une parodie hilarante: "La danse de la cannelle" sur l'air de "La danse des canards". Côté parole, ça donne : "C'est la danse de la cannelle, version belge de la quenelle, qui dans l'audiovisuel fout le bordel. On n'est pas superficiel, on peut tous faire la cannelle même les intellectuels, c'est démentiel. À présent, claquez des pieds, et mettez vos doigts dans l'nez, pour lui dire de se calmer, à Dieudonné. Et puis on se touche le cou, et on se lèche les genoux, redressez-vous, faites le hibou."

Benoit Poelvoorde s'est également exprimé ce vendredi matin concernant Dieudonné, avec beaucoup de philosophie : "Le rire, c'est comme faire l'amour, le rire est une des choses les plus gracieuses au monde. Rire avec quelqu'un, c'est partager, c'est fondamental. Et donc le rire ne peut en aucun cas servir à quelque question que ce soit, d'ordre politique ou formel. La plus grande erreur de Dieudonné, c'est de mélanger. Je trouve que c'est décevant parce que tu tues une des choses les plus sacrées au monde : partager. Et je ne peux pas comprendre que des gens peuvent se disputer à cause du rire. Et en ça, je le blâme. Ne te sers pas du rire, c'est dégueulasse, et ça je ne lui pardonnerai jamais. Le rire n'est pas un forum, le rire, c'est gratuit."

Myriam Leroy a été l'une des premières, depuis que "l'affaire Dieudonné" connait de nouveaux rebondissements, à s'exprimer dans "La Nouvelle Édition". La chroniqueuse avait été très virulente et son discours n'avait pas été forcément apprécié, même par les détracteurs de Dieudonné. "T'as eu ton moment, ta splendeur, ton swag, mais aujourd'hui, tu n'es plus qu'une curiosité dont on a fait le tour, en se demandant au fond à quoi ça pouvait bien servir et comment ça tient encore debout. On parle de toi au passé ..." avait-elle lancé.

Le temps d'Elie et Dieudonné

Et en effet, Dieudonné a eu son heure de gloire et a fait rire beaucoup de monde par le passé, notamment lorsqu'il formait un duo avec Elie Semoun ... Ce dernier s'est désolidarisé de Dieudonné depuis bien longtemps et il est loin le temps où Elie et Dieudo faisaient passer des messages de tolérance dans leurs sketches ... Le temps où Dieudonné faisait rire est révolu ...




 

Vos commentaires