En ce moment
 

Devant la justice, Cardi B affirme avoir eu des pensées suicidaires

Devant la justice, Cardi B affirme avoir eu des pensées suicidaires
 
Cardi B
 

En 2018, alors que Cardi B commençait à se faire connaître dans le monde de la musique urbaine, une blogueuse écrivait un article dans lequel, elle affirmait que la chanteuse se serait prostituée. A la suite de cette publication, la femme d’Offset a porté plainte. Le procès est en train de se tenir devant le tribunal de l’Etat de Géorgie. Face au juge, Cardi B confie avoir eu des pensées suicidaires après l’apparition de l’article.

Au début de sa carrière, la rappeuse originaire de New-York attisait l’intérêt des journalistes et des blogueurs, qui surfaient sur son succès. De nombreux articles ont circulé à son sujet, l’un d’entre eux a particulièrement mis en colère la chanteuse. Une de ses anciennes amies aurait accordé une interview à une blogueuse américaine. Dans cet entretien, la soi-disant amie expliquait que Cardi B s’était prostituée pendant plusieurs années et qu’elle avait même transmis de l’herpès à un de ses clients. De plus, selon la source la New-yorkaise serait encore strip-teaseuse.

Seule une personne diabolique pouvait faire ça

À la suite de cet article qui met en cause la réputation de la star de la musique, Cardi B a été très blessée. Elle a toujours nié les révélations. Elle donc a décidé de mener cette affaire au tribunal. Comme l’a mentionné le média Billboard, la jeune femme de 29 ans était présente lors de l’audience qui s’est tenue ce jeudi 13 janvier devant la cour de justice de l’Etat de Géorgie. La mère de famille n’a pas hésité à témoigner et a évoquer la façon dont elle a vécu la publication de l’article. Elle a expliqué, qu’elle a développé une fatigue importante, des migraines et de l’anxiété, etc. Belcalis Almanzar, de son vrai nom, va plus loin en avouant avoir déjà eu des pensées suicidaires depuis le début de cette affaire. "Seule une personne diabolique pouvait faire cette m…." Pour Cardi B cette plainte est surtout un moyen de rendre la monnaie de sa pièce à la blogueuse qui a continué de divulguer d’ignobles rumeurs à son sujet.

Le procès a débuté ce lundi et se poursuivra jusqu’à la fin de la semaine prochaine. On saura enfin si la justice sera rendue pour Carbi B ou pas.  


 

 




 

Vos commentaires