En ce moment
 

En larmes, Brigitte Lahaie présente des excuses et revient sur sa phrase polémique sur le viol (vidéo)

En larmes, Brigitte Lahaie présente des excuses et revient sur sa phrase polémique sur le viol (vidéo)
 

Les propos de l’animatrice radio au sujet du viol ont beaucoup choqué cette semaine. Invitée sur TV5 Monde, elle a déploré un malentendu et précisé sa pensée.

"On peut jouir lors d'un viol", a lancé Brigitte Lahaie mercredi 10 janvier au cours d’un débat sur le harcèlement sexuel sur BFMTV, relancé par la tribune d’un collectif de 100 femmes défendant "une liberté d’importuner". La sortie de Brigitte Lahaie a provoqué la stupéfaction des militantes féministes, mais également des co-signataires de la tribune en question.

"Les rédactrices et les signataires de la tribune 'Des femmes libèrent une autre parole' se désolidarisent totalement des propos tenus par l'une des signataires, Brigitte Lahaie, concernant "la jouissance du viol", qui les a tenus en son nom et en son nom seul", a fait savoir dans une publication Facebook Peggy Sastre, journaliste et écrivaine co-signataire de la tribune.

Brigitte Lahaie ne s’était pas encore exprimée suite à cette polémique. Elle en a eu l’occasion lors d’une interview accordée à TV5 Monde. "Je regrette que cela ait été sorti de son contexte. C'est malheureusement une vérité. J'aurais peut-être dû ajouter ce malheureusement, ce qui rend souvent la reconstruction encore plus compliquée d'ailleurs", a-t-elle déclaré. Admettant que certaines attaques l’ont blessée, l’animatrice de 62 ans a fondu en larmes sur le plateau.


"Parfois, le corps et l'esprit ne coïncident pas"

Au cours de cette interview, Brigitte Lahaie a présenté ses excuses et tenté de clarifier ses propos. Ci-dessous, quelques extraits de ses déclarations.

"Ce que je voulais dire, c'est que parfois, le corps et l'esprit ne coïncident pas. Mais je comprends aussi que cette tribune puisse choquer et blesser. Je dis simplement que si on veut vraiment avancer sur la violence faite aux femmes, il faut peut-être comprendre comment en amont on peut faire que les choses changent.

Je peux regretter cette phrase parce que je n'ai pas vécu une journée très agréable. Mais est-ce que je peux regretter de dire les choses telles qu'elles sont ?

Évidemment que je ne l'ai pas dit pour blesser. Je sais que c'est à la mode aujourd'hui. On dit quelque chose, c'est repris par les réseaux sociaux, on est lynché, et il faut faire ses excuses. Si c'est comme ça que le monde marche, alors ok je présente mes excuses. Je suis une femme qui a souffert dans sa chair et qui depuis trente ans aide les femmes à se libérer. C'est tout. Et quand on est incomprise à ce point, c'est vrai que ça fait mal".


Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos

vidéos