En ce moment
 

Khloe Kardashian, furieuse de la réapparition d'une vieille photo d'elle, réagit avec une vidéo sans filtre

Khloe Kardashian, furieuse de la réapparition d'une vieille photo d'elle, réagit avec une vidéo sans filtre
(c)ISOPIX
 
 

Khloe Kardashian s'est déshabillée devant son smartphone pour défendre sa tentative de faire oublier une photo de bikini devenue virale non filtrée et "peu flatteuse'' prise par sa grand-mère.

Khloe, 36 ans, a posté des vidéos d'elle-même présentant son corps fabuleux après la publication d'une photo "non autorisée'' semblant la montrer non filtrée, et pas aussi parfaite qu'elle le parait habituellement sur les photos de son compte Instagram.

La star de télé-réalité a également publié une déclaration sur ses difficultés avec son image corporelle, dans laquelle elle a décrit se sentir "mal" pour être "parfaite''.

"Oui, j'ai fait un direct pour vous montrer que tout cela n'est pas photoshoppé'', a légendé Khloe dans le diaporama.

"Hé les gars, c'est moi et mon corps non retouché et non filtré. La photo qui a été postée cette semaine est magnifique. Mais en tant que personne qui a lutté avec son image toute sa vie, quand quelqu'un prend une photo de vous qui n'est pas flatteuse sous un mauvais éclairage ou qui ne capture pas votre corps tel qu'il est après avoir travaillé si dur pour y arriver - puis la partage avec le monde - vous devriez avoir le droit de demander qu'elle ne soit pas partagée - peu importe qui vous êtes."

"En vérité, la pression, les moqueries et les jugements constants de toute ma vie pour être parfaite et pour répondre aux normes des autres sur mon apparence sont difficiles à supporter. "Khloe est la grosse soeur." "Khloe est la vilaine sœur." "Son père ne doit pas être son vrai père parce qu'elle a l'air différente des autres.""La seule façon dont elle a pu perdre du poids, c'est grâce à la chirurgie." Dois-je continuer?"

"Oh mais peu importe ce qu'elle ressent parce qu'elle a grandi dans une vie privilégiée. Elle participe également à une émission de télé-réalité, alors elle s'est inscrite pour tout cela. Je ne demande bien sûr pas de sympathie mais je demande à être reconnu pour être humaine", a supplié la star de téléréalité à ses abonnés.

"Je ne suis pas parfaite mais je vous promets que j'essaye chaque jour de vivre ma vie le plus honnêtement possible et avec empathie et gentillesse. Cela ne veut pas dire que je n'ai pas commis d'erreur. Mais je ne vais pas mentir. C'est presque insupportable d'essayer de respecter les normes impossibles que le public a fixées pour moi."

"Depuis plus d'une décennie maintenant, chaque défaut et imperfection a été micro-analysé dont on se moque dans les moindres détails et le monde me les rappelle tous les jours. Et quand je prends cette critique comme motivation pour me mettre dans la meilleure forme de ma vie et même pour aider les autres avec les mêmes difficultés, on me dit que je n'aurais pas pu le faire grâce à un travail acharné et que j'ai certainement dû payer pour cela."

"On ne s'habitue jamais à être jugée et à s'entendre dire qu'on est peu attrayante, mais à force de l'entendre, on commence à le croire. Ceci est un exemple de la façon dont j'ai été conditionnée à ressentir, que je ne suis pas assez belle juste en étant juste moi-même."

"J'adore un bon filtre, un bon éclairage et un montage par ci et là. De la même manière que je me maquille, que je me fais les ongles ou que je porte une paire de talons pour me présenter au monde comme je veux être vue et c'est exactement ce que je continuerai de faire sans aucune excuse. Mon corps, mon image et comment je choisis de regarder et ce que je veux partager est mon choix. Il n'appartient à personne de décider ou de juger ce qui est acceptable ou non."

Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'instagram' pour afficher ce contenu.


 




 

Vos commentaires