En ce moment
 

La Toya Jackson tweet sa colère en plein procès

 
 

La Toya Jackson est «impatiente que justice soit faite» dans le procès contre le Dr Murray.

La Toya Jackson vit mal d’entendre «les mensonges et les dissimulations» dans le procès contre le Dr Murray. Michael Jackson est mort d’une intoxication au Propofol le 25 juin 2009 et son médecin personnel, Conrad Murray, est accusé d’homicide involontaire par négligence. Il est actuellement jugé par un tribunal de Los Angeles et réfute les accusations portées contre lui. La sœur de Michael Jackson, La Toya, a fait part de sa frustration lors de l’audience hier par une série de tweet sur son compte Twitter: «@CNN @hlntv La séance est finie pour aujourd’hui j’ai hâte que justice soit faite! C’est trop dur 2 rester assise dans la salle & d’entendre tous ces mensonges & dissimulations (sic)», a-t-elle écrit. La Toya a passé la journée à envoyer des tweet depuis le tribunal. La star est arrivé à l’audience portant un tournesol, la fleur préférée de Michael, et n’a cessé de se servir du réseau social pour exprimer ses critiques contre les preuves présentées à la justice. Dans l’un de ses tweet les plus sensationnels, La Toya a clamé que son frère avait été tué. La célébrité de 55 ans a également suggéré que d’autres témoins se rendent au commissariat. «Il y a des femmes, des petites amies, des employées qui savent exactement ce qui est arrivé à Michael, s’il vous plaît venez dire ce qui s’est réellement passé (sic)», a-t-elle écrit mardi et a enchaîné avec: «C’est COMPLETEMENT UN PROCES POUR MEURTRE!!!! C’est une GRANDE CONSPIRATION et le médecin sait ce qui est arrivé (sic)» . La cour a entendu hier le traumatisme subi par les enfants de Michael Jackson, en pleurs lorsque leur père a été retrouvé inanimé. Le chef de la sécurité de la star, Faheem Muhammed, a raconté à la Cour Supérieure de Los Angeles que Prince Michael, 12 ans à l’époque, et Paris, 11 ans, se trouvaient devant la porte de la chambre de leur père et assistaient à la tentative de réanimation du Dr Murray sur le corps de leur père. Le procès continue aujourd’hui et devrait durer cinq à six semaines.



 

Vos commentaires