En ce moment
 

Le prince Harry sur les traces de sa mère, la princesse Diana (vidéo)

Le prince Harry sur les traces de sa mère, la princesse Diana
© BELGA

Le Prince Harry s’est rendu en Angola ce matin. Sur les traces de sa mère, la princesse Diana, le duc de Sussex a visité un site de déminage de Dirigo pour sensibiliser l’opinion au danger des mines antipersonnel qui existent encore aujourd’hui.

Le Prince Harry s’est rendu en Angola aujourd’hui. Son objectif ? Suivre les pas de sa mère afin de comprendre l’héritage de son travail. Il souhaite aussi comprendre comment la relation entre sa et cette communauté a contribué à faire de l’élimination des mines une réalité. C’était de fait en 1997 que la princesse Diana s’était rendue à Huambo pour attirer l’attention des pays sur la problématique des mines et des personnes dont la vie était en train d’être détruite.

"Si une interdiction internationale des mines peut être instaurée, cela signifie que le monde deviendra peut-être un endroit plus sûr plus les petits-enfants de cette génération", avait déclaré la Princesse Diana en 1997.

Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Deux décennies plus tard, la zone s’est transformée radicalement. Alors qu’elle était autrefois inhabitable et isolé, elle est aujourd’hui vivante et dynamique avec des écoles, des collèges et des petites entreprises.

La visite de la princesse Diana a permis la création de la Convention contre les mines, également connu sous le nom de Traité d’Ottawa. Angola a maintenant pour mission d’éliminer les mines d’ici 2025. Malgré les grands progrès, 60 millions de personnes dans le monde vivent dans la peur de ces mines.

Le prince Harry aura donc l’occasion de marcher dans la rue qui était autrefois un champ de mines où sa mère était célèbre.

Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

 ---

Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires