En ce moment
 

Laeticia Hallyday en larmes dès les premières notes du concert en hommage à Johnny Hallyday

Laeticia Hallyday en larmes dès les premières notes du concert en hommage à Johnny Hallyday
©France 2 - Capture d'écran
 
 

Ce mardi à 21H00, sur la scène de Bercy, le concert "Johnny Hallyday que je t’aime" a réuni quelque 10.000 fans impatients, scandant le nom de Johnny.

Le show a été diffusé en direct sur France 2, et a mobilisé une cinquantaine de musiciens en formation symphonique.

Organisé par sa veuve, ce concert auquel a assisté l’épouse du chef de l’Etat, a aligné les têtes d’affiches pour des reprises des succès du rockeur (Florent Pagny, Patrick Bruel, Louis Bertignac, Gaëtan Roussel, Patrick Fiori, Julien Doré…).

Dès les premières notes du concert, au cours desquelles un hologramme de Johnny Hallyday reprenait la chanson préférée de la veuve de Johnny Hallyday: "Je te promets", celle-ci était filmée quelques larmes coulant sur son visage. 

Catherine Ringer a repris "Gabrielle" et Calogero "Quelque chose de Tennessee".

La voix du taulier a résonné à nouveau dans la salle parisienne avec quelques titres tirés d’archives projetées sur écran géant.

En point d'orgue, Bercy reprenant en chœur "Que je t'aime" interprété par Patrick Fiori. A la dernière note, la voix de Johnny: "vous êtes chauds, ce soir! Moi aussi!".

Un enregistrement de Johnny interprétant "La Quête", accompagné sur scène par Yvan Cassar, son ancien directeur artistique, devait conclure ce concert hommage.

Ni David Hallyday ni Laura Smet, les deux premiers enfants de Johnny, n’étaient présents, déclinant l’invitation de sa veuve.

A la veille du quatrième anniversaire du décès du chanteur (dans la nuit du 5 au 6 décembre 2017), les chansons de Johnny continuent de vivre: l’ "Acte II" de ses grands titres en version symphonique vient de sortir, le premier opus s’était écoulé à plus de 500.000 exemplaires et ses titres ont du succès jusque sur les plateformes.

"Johnny, chez nous, c’est plus de 10% tous les ans. En janvier 2018, il avait 70.000 followers. A l’été 2021, 800.000. 47% ont entre 18-34 ans", souligne auprès de l’AFP Nicolas du Roy, directeur éditorial de Spotify.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.


 




 

Vos commentaires