En ce moment
 

"Inacceptable", "un scandale absolu"... Les Ukrainiens choqués par une scène de la nouvelle saison d'Emily in Paris

©Isopix
 
Emily in Paris
 

Les fans de la série l'ont déjà décoyverte : la nouvelle saison d'Emily in Paris est disponible depuis quelques jours. On y découvre la suite des aventures professionnelles et amoureuses d'une Américaine installée à Paris pour une année.

Dans cette saison 2, elle fait la connaissance de Petra, lors de ses cours de français. Et les deux copines se retrouvent à faire du shopping ensemble. C'est là qu'arrive la scène qui choque les Ukrainiens, au point que le ministre de la culture s'en est offusqué sur Telegram.

"Dans Emily à Paris, nous avons une image caricaturale de la femme ukrainienne qui est inacceptable. C’est aussi insultant", a écrit Oleksandr Tkachenko.

Dans cette scène de shopping, Petra tire Emily par le bras vers la sortie et lui demande de courir pour éviter de passer à la caisse. Outrée, Emily récupère les articles volés pour aller les rendre.

"Est-ce ainsi que les Ukrainiens sont perçus à l’étranger? Comme des voleurs qui veulent tout gratuitement et qui ont peur d’être expulsés ? Dans les années 90 et 2000, les Ukrainiens étaient le plus souvent des gangsters dans des films. Avec le temps, ça a changé, mais pas dans ce cas précis", a expliqué le ministre, las des stéréotypes véhiculés.

D'autres Ukrainiens ont expliqué sur les réseaux sociaux avoir été choqués par cette scène, notamment Yevheniya Havrylko, un Ukrainien qui vit à Paris. "La façon dont vous avez traité l’image des Ukrainiens dans votre deuxième saison, 4e épisode, est un tel tour de passe-passe à bas prix, un scandale absolu et une honte", a-t-il écrit sur Instagram. Une publication qui a recueilli plus de 75.000 "j'aime".

Il semble que leur message a été entendu puisque selon le Daily Mail, la plateforme Netflix a assuré au ministre qu'ils feraient en sorte que cela ne se reproduise plus.

Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'instagram' pour afficher ce contenu.


 

 




 

Vos commentaires