En ce moment
 

Nabilla en proie aux doutes concernant son rôle de mère: "Des fois, je pleure et je me dis que je ne suis pas une bonne maman"

Nabilla en proie aux doutes concernant son rôle de mère:
©Instgram Nabilla Vergara
 
Nabilla Benattia
 

Avec son quotidien d'influenceuses sous le soleil de Dubaï, on pourrait croire que Nabilla a une vie de rêve. Mais comme toutes les mamans, parfois, la jeune femme doute et se pose des questions quant à l'éducation de son fils, Milann.

Elle aimerait notamment qu'il fasse des études lorsqu'il sera plus grand. Elle regrette ne pas avoir pu en faire.

Sa volonté d'offrir à son fils la meilleure éducation qui soit l'a poussée à rester réveillée jusqu'à 5 heures du matin vendredi dernier. Elle a lu des articles sur l'éducation et a confié, dans une vidéo Snapchat, les doutes qui l'habitent.

"Thomas dit que je me prends la tête. Je pense que ça doit être pesant pour lui de tout le temps me voir pleurer, cogiter… Des fois, je pleure et je me dis que je ne suis pas une bonne maman. C’est plus fort que moi, je ne suis pas une super-woman. Ce matin, il m’a dit : 'J'en ai marre t'es relou, t'es tout le temps pas bien, à réfléchir, laisse-toi aller, laisse-toi vivre'. Peut-être qu’il a raison, faut que je travaille là-dessus", a-t-elle expliqué.

Ne dit-on pas que douter, c'est ce qui permet d'avancer ?

 




 

Vos commentaires