En ce moment
 

Philippe Torreton déclare la guerre à Gérard Depardieu

 
 
Philippe Torreton a déclaré la guerre à Gérard Depardieu, à qui il ne pardonne pas son exil fiscal à Néchin en Belgique. Dans le quotidien Libération, le comédien signe une tribune où il interpelle directement l’acteur des Valseuses d’un « Alors Gérard, t'as les boules ? ». « Mais Gérard, tu pensais qu'on allait approuver ?, demande l’ancien conseiller de Paris dans la lettre. Tu pensais que des pétitions de soutien de Français au RSA allaient fleurir un peu partout sur la Toile ? » Engagé à gauche, Philippe Torreton reproche à Depardieu son profond égoïsme. « Le problème, Gérard, c'est que tes sorties de route vont toujours dans le même fossé : celui du “je pense qu'à ma gueule”, celui du fric, des copains dictateurs, du pet foireux et de la miction aérienne, celui des saillies ultralibérales… » Citant Cyrano de Bergerac, qu’a interprété Gérard Depardieu, Philippe Torreton lui rappelle que ses collègues comédiens vivent souvent des subventions de l’Etat. « On n'abdique pas l'honneur d'être une cible. Tu t'en souviens ? Tu devrais... En ce temps-là, tu apprenais ton texte (…).», a continué Philippe Torreton. La réponse de l’intéressé ne devrait pas manquer de verve…



 

Vos commentaires