En ce moment
 

Spoiler Koh-Lanta pourrait coûter très cher: face à la vague de spoil, un ex-aventurier CONDAMNÉ à payer une grosse somme

Spoiler Koh-Lanta pourrait coûter très cher: face à la vague de spoil, un ex-aventurier CONDAMNÉ à payer une grosse somme
© Twitter @KohLantaTF1
 
 

Victoire pour Adventure Line Productions (ALP), la boîte qui produit l'émission Koh-Lanta. Alors que seulement 4 épisodes ont été diffusés, les spoilers se sont multipliés sur les réseaux sociaux. ALP a alors saisi la justice et vient d'obtenir gain de cause: le tribunal judiciaire de Paris a rendu une ordonnance interdisant les publications qui dévoilent la suite de l'émission, dévoile ALP à travers un communiqué.

Le tribunal judiciaire de Paris à tranché: la société de production, Adventure Line Productions (ALP) qui produit l'émission Koh-Lanta a obtenu gain de cause. Depuis le coup d'envoi de Koh-Lanta, La Légende, saison anniversaire très attendue pour les 20 ans de l'émission, des internautes n'ont cessé de dévoiler la suite des épisodes sur les réseaux, en révélant notamment qui allait être éliminé à l'avance. A travers un communiqué de presse, ALP vient d'annoncer, ce mercredi, avoir remporté cette bataille judiciaire. 

"Depuis le début de la diffusion, des informations de nature diverse circulent sur les plateformes de discussion et les réseaux sociaux. Ces publications engendrent des injures auprès des aventuriers de la saison et ont pour seul objectif de détruire l’intérêt des téléspectateurs pour cette nouvelle édition", peut-on ainsi lire dans le communiqué. 

Et elle vient de recevoir un appui de poids puisque le tribunal judiciaire de Paris a rendu une ordonnance interdisant les publications de ce type. Avec comme exemple (à ne pas suivre) le cas d'un ex-candidat de l'aventure, dont l'identité n'a pas été révélée. Et il va devoir payer une somme très importante à la boîte de production pour avoir dument dévoilé des détails de l'émission: "Au terme de l’une des décisions de justice qui concerne un ancien aventurier, chaque nouvelle publication sera sanctionnée par une somme forfaitaire importante par infraction constatée". D'après les informations de nos confrères du média "Le Parisien", la justice le contraint à payer une amende de 1.000 euros à chaque nouvelle publication révélant des informations sur Koh-Lanta.

ALP précise que "pour les autres publications, dont la plupart sont anonymes, des procédures sont en cours". Et d'ajouter: "La justice ayant également ordonne´ aux plateformes de transmettre les données d’identification des comptes en question". Alors même s'il s'agit d'un compte anonymisé comme celui-ci, qui s'appelle "Koh Lanta Spoil", la justice pourrait retrouver les auteurs des publications et les condamner à payer des dommages et intérêts à ALP. 

Ces révélations sur l'aventure "engendrent des injures auprès des aventuriers de la saison et ont pour seul objectif de détruire l'intérêt des téléspectateurs pour cette nouvelle édition". Pour protéger ses aventuriers et son programme suivi chaque mardi par près de 5 millions de téléspectateurs, ALP "n'hésitera pas à faire appel à la justice aussi souvent que nécessaire". Une démarche validée par TF1 qui "y voit un signe positif fort dans la défense de la jouissance paisible du programme diffuse´ sur son antenne pour le bénéfice de ses téléspectateurs".

 

 




 

Vos commentaires