En ce moment
 

Cafouillage royal: pour annoncer la naissance de leur premier enfant, le prince Harry et Meghan n'en ont fait qu'à leur tête

Ce lundi après-midi, Buckingham Palace annonçait que la duchesse de Sussex avait commencé le travail et qu'elle était en plein accouchement, alors que le premier enfant du couple était déjà né depuis quelques heures. Que s'est-il passé? La communication minutée du prince Harry et de Meghan ne s'est pas préoccupée des us et coutumes de Buckingham Palace. Le prince Harry et Meghan n'en ont fait qu'à leur tête, au point de ridiculiser la crédibilité des instances solennelles chargées de la communication de la famille royale...

Devant les écuries du château de Windsor, avec les étalons noirs bien-aimés de la Reine, George et Sir John, ruminant paisiblement à l’arrière-plan, le prince Harry tout guilleret, a annoncé la naissance de son fils au monde entier.

"Il avait l'air détendu, heureux, un peu rose et nerveux, clairement ravi et plein d'éloges envers sa femme Meghan. En bref, comme tout nouveau père. À une exception près : il savait exactement ce qu'il faisait", écrit ce matin l'éditorialiste du Daily Mail Sarah Vine.

Comme il le fait depuis son mariage, le prince Harry a veillé au moindre détail. Même le choix du lieu pour recevoir les journalistes - situé dans l’enceinte du château de Windsor devant les étables, mais surtout à l’écart de la maison du couple, Frogmore Cottage - semblait être calculé. Les yeux les plus attentifs ont effet remarqué que le Prince est arrivé avec un look décontracté mais a veillé à ne pas avoir sa propre maison en arrière-plan, préférant délivrer son message devant les chevaux préférés de la Reine. Une sorte de proximité affichée pour délivrer la bonne nouvelle tout en gardant tout le monde à portée de main.

"L'information était vague, quelques détails sans grande importance divulgués avec parcimonie sans tomber dans le partage de trop d'informations. Comme toujours Harry était charmant, poli et attachant et comme toujours, il n'a rien dit qu'il ne souhaitait pas dévoiler", souligne Sarah Vine. Aucun détail n'a en effet filtré sur l'accouchement. Interrogé sur le prénom de l'enfant, il a détourné la question en révélant que tout sera révélé en temps voulu et que les personnes pourront découvrir le minois de l'enfant dans deux jours, "comme planifié..."

Une expression qui n'est pas passée inaperçue. Planifié par qui? Par Meghan? Les rédactions apprenaient donc qu'une sortie médiatique serait prévue dans le futur. Mais pas comme la duchesse de Cambridge sur le parvis de la clinique. Depuis le début de sa grossesse, Meghan Markle a été claire. Elle ne voulait pas apparaître quelques heures seulement après avoir donné naissance. 

"Mais tout est donc bien méticuleusement planifié", remarque la journaliste britannique. Rien d'étonnant quand on voit comment le duc et la duchesse de Sussex n'ont en effet rien laissé au hasard ces derniers temps. 

Mais plus étonnament, il faut souligner que le prince Harry et Meghan n'ont même pas souhaité contribuer avec les services de presse de la Maison Royale, Buckingham Palace pour annoncer la naissance de leur fils. Buckingham Palace a, en effet, prévenu les rédactions du pays lundi en début d'après-midi que Meghan Markle avait commencé le travail... Alors que celle-ci avait déjà accouché à l'aube, à 5h26 du matin. 

Une heure après l'annonce du travail, le compte Instagram du duc et de la duchesse de Sussex annonçait que c'était un garçon, alors que Buckingham Palace n'avait pas encore sorti le fameux chevalet pour publier l'acte officiel de la naissance. Bref, une belle cacophonie qui illustre encore une fois que le duc et la duchesse de Sussex n'en font vraiment qu'à leur tête. 

 

Vos commentaires