En ce moment
 

Meghan Markle accusée de harcèlement par des employés du palais: elle répond

Meghan Markle accusée de harcèlement par des employés du palais: elle répond
(c)ISOPIX
 
Meghan & Harry
 

La duchesse de Sussex est accusée de "cruauté émotionnelle" envers plusieurs membres du palais royal par son ancien secrétaire de la communication qui a contacté le journal du Times pour révéler les humiliations qu'elle infligeait à son staff quand elle était encore un membre actif au sein de la famille royale. Cette information est publiée quelques jours avant la diffusion de l'interview télévisée vérité accordée à Oprah Winfrey.

Meghan Markle a répondu à ses accusations à l'aide de ses avocats qui dénoncent une "campagne de dénigrement calculée basée sur une désinformation trompeuse et nuisible".

Selon le Times, avant son départ de la famille royale, un haut conseiller du prince Harry a voulu porter plainte contre la duchesse pour harcèlement. Le prince Harry l'a supplié de ne pas le faire.

Selon le journal du Sun, peu après l'annonce de leurs fiançailles, les relations sont devenues tendues entre la duchesse et le staff du prince Harry.

Il a été rappelé au couple de mieux traiter son personnel même s'il n'atteignait pas leurs standards. A cet avertissement, Meghan aurait répondu: "Ce n'est pas mon travail de dorloter les gens."

De nombreuses sources estiment que le personnel a été victime d'intimidation de la part de la duchesse et que certains étaient même réduits aux larmes en raison de ses demandes exigeantes.

Cette plainte de harcèlement prétend que Meghan "a chassé deux assistants personnels de la maison royale et sapait la confiance d'un troisième membre du personnel", a rapporté le Times.

Un assistant interrogé par le journal du Sun explique: "C'était plus comme de la cruauté émotionnelle et de la manipulation, ce que je suppose pourrait aussi être considéré comme de l'harcèlement".

Jason Knauf aurait alors écrit un e-mail à Simon Case, alors secrétaire privé du prince William, après en avoir parlé à Samantha Carruthers, la responsable des ressources humaines.

Il aurait déclaré: "Je suis très inquiet que la duchesse ait pu intimider deux assistants personnels au point de leur faire prendre leur démission au cours de l'année écoulée. Le traitement de X était totalement inacceptable."

Knauf aurait ajouté: "La duchesse semble déterminée à toujours avoir quelqu'un dans sa ligne de mire. Elle intimide Y et cherche à saper sa confiance. Nous avons eu de nombreux rapports de personnes qui ont été témoins d'un comportement inacceptable à l'égard de Y."

Un ancien membre du personnel de Meghan et Harry a confié au journal du Sun avoir été humilié par Meghan à plusieurs reprises.

D'autres sources expliquent au journal qu'une atmosphère "fébrile" existait au palais de Kensington lorsque Meghan et Harry vivaient à côté de William et Kate.

Plusieurs ex employés ont décrit au Times que Meghan pouvait être tranchante avec les gens. Une ancienne membre du staff a confié: "J'ai eu des expériences désagréables avec elle. Je me sentais souvent humiliée", a-t-elle confié.

Un employé a expliqué qu'un jour au travail, il ne pouvait plus s'arrêter de trembler en pensant à une confrontation avec la duchesse.

Des allégations d'intimidation au palais auraient déjà été soumises au Ressources Humaines par Jason Knauf en octobre 2018, soit 4 mois après les noces de Harry et Meghan. Jason Knauf était à ce moment-là le secrétaire à la communication du couple.

 




 

Vos commentaires