En ce moment
 

Juste avant son départ de la famille royale, une plainte pour harcèlement moral a été déposée contre Meghan Markle par un employé expérimenté du palais

Juste avant son départ de la famille royale, une plainte pour harcèlement moral a été déposée contre Meghan Markle par un employé expérimenté du palais
(c)ISOPIX
 
Meghan & Harry
 

C'est le journal du Times qui fait cette révélation ce mardi soir. Une plainte pour harcèlement a été déposée contre la duchesse de Sussex par un membre expérimenté du personnel du palais de Kensington avant qu'elle et le prince Harry ne quittent leur poste de membres de la famille royale, affirme le quotidien.

Le Times a rapporté que cette plainte a été déposée en octobre 2018 par Jason Knauf, qui travaillait en tant que secrétaire de la communication de Harry et Meghan. Il aurait affirmé que la duchesse avait "chassé deux assistants personnels de la maison et sapé la confiance d'un troisième, membre du personnel''.

Le journal dit que Jason Knauf, qui dirige maintenant la fondation caritative du duc et de la duchesse de Cambridge, a apparemment agi pour forcer Buckingham Palace à protéger le personnel qui, selon lui, subissait une pression insupportable de l'actrice hollywoodienne. Il affirme en outre qu'Harry l'a supplié de ne pas poursuivre la procédure.

Le Times a également rapporté que l'actuel porte-parole des Sussex a nié avec véhémence ces allégations, affirmant qu'ils étaient "les victimes d'une campagne de diffamation calculée basée sur une désinformation trompeuse et nuisible ''.

Les avocats du couple ont déclaré au journal que  Jason Knauf était "utilisé par Buckingham Palace pour colporter un récit totalement faux'' avant l'interview de ce week-end avec Oprah Winfrey.

Ils ont déclaré que la duchesse était "attristée par cette dernière attaque contre son personnage, en particulier en tant que personne qui a elle-même été victime d'intimidation et qui est profondément engagée à soutenir ceux qui ont subi des douleurs et des traumatismes''.

Le journal du Times a déclaré qu'il avait été contacté par des sources qui estimaient qu'une "version partielle'' avait émergé des deux ans de Meghan Markle en tant que membre actif de la famille royale.

Il est clair que les ex employés de Meghan Markle souhaitaient faire connaître leur point de vue avant l'interview télévisée vérité de dimanche, qui risque de rendre le visionnage inconfortable pour Buckingham Palace.

Dans son courrier électronique, M. Knauf a également clairement indiqué qu'il craignait que rien n'ait été fait, ou ne le serait à l'avenir, pour protéger le personnel du palais.

Le Times cite son e-mail, qui dit: "Je suis très inquiet que la duchesse ait pu intimider deux assistantes personnelles au point de leur faire prendre leur démission au cours de l'année écoulée. Le traitement de X était totalement inacceptable. La duchesse semble déterminée à toujours avoir quelqu'un dans sa ligne de mire. Elle intimide Y et cherche à saper sa confiance. Nous avons eu rapport après rapport de personnes qui ont été témoins d'un comportement inacceptable envers Y. "

(c)Isopix: Jason Knauf et le prince Harry en 2015
 

 




 

Vos commentaires