En ce moment
 

Les LARMES de Valentin, coeur brisé de l'Amour est dans le pré: Tiffany préfère tout arrêter (vidéo)

 
 

Pour la douzième saison de l'Amour est dans le pré, 10 agriculteurs, à la recherche de l’âme sœur, ont confié leur destin amoureux à Sandrine Dans. Parmi eux, une femme et neuf hommes âgés de 22 à 56 ans. Ces célibataires aux parcours touchants et atypiques ont fait appel à elle dans l’espoir de briser leur solitude.

C'est avec Tiffany que le timide Valentin est parti au Futuroscope en France, loin de chez lui. Depuis la fin du séjour à la ferme, sa relation avec la jeune femme en est au stade de l'amitié. Mais c'est avec le cœur rempli d'espoir que le célibataire a débuté ce voyage. Le couple a fait le plein de sensations fortes, mais l'agriculteur ne s'est pas beaucoup plus ouvert. 

Tiffany a fini par perdre patience. "Comment ça se fait que tu es aussi réservé ?", lui a-t-elle demandé. "C'est une nature", a répondu Valentin. "Hier, j'avais l'impression que si je ne parlais pas, tu n'allais pas taper un mot dans la conversation", a confié la jeune femme. "Mais hier, c'était un peu le débarquement", a tenté de justifier l'homme. "On s'est déjà vu la ferme avant, ça ne devrait pas être aussi gênant", a lancé la célibataire. 

"Il faut le temps de percer ma carapace", a répliqué Valentin. "Si maintenant vraiment ça devrait marcher, pour ma part je ne sais pas trop, mais même avec d'autres filles, ca t'avancerait dans la vie", a conseillé la célibataire. 

"Je vois ce que tu veux dire mais ce n'est pas toujours évident", a lancé l'agriculteur avant de lui dire que les conseils sont toujours bons à prendre. 


 
Mais le jeune homme ne s'est pas assez ouvert durant le séjour. Tiffany a donc décidé d'en rester là. "Je n'a pas eu le clic", a lancé la jeune femme. "C'est ton sentiment, je ne vais pas te forcer à quoi que ce soit. Pour qu'on ait quelque chose, il faut être deux. Tout seul ce n'est pas possible quoi", a dit Valentin. 

"Je ne vois pas plus entre nous. C'est vrai que moi je dis que je n'ai pas eu le clic mais toi tu l'as sûrement sinon tu ne m'aurais pas choisie", a confirmé la célibataire. 

"Voilà, c'est ça", a répondu le fermier. "Tu l'as sûrement encore", a supposé Tiffany. "Effectivement", a avoué Valentin.

"Dis ce que tu ressens", a lancé la jeune femme. Mais l'agriculteur, trop triste, n'a pas pu retenir ses larmes. "Oh non, tu ne vas pas pleurer. Je vais pleurer aussi. Oh Valentin, je ne veux pas te faire de mal. Je suis désolée", a dit l'ancienne prétendante.

"C'est l'émotion. C'est un peu dur", a répondu l'homme. 


 




 

Vos commentaires