En ce moment
 

Rejointe par Florent durant la nuit, Amandine SE SENT MAL dans l'Amour est dans le pré: "On a joué, on a perdu"

 
 

Pour la treizième saison de l'Amour est dans le pré, 10 agriculteurs, à la recherche de l’âme sœur, ont confié leur destin amoureux à Sandrine Dans. Parmi eux, une femme et neuf hommes âgés de 24 à 55 ans. Ces célibataires aux parcours touchants et atypiques ont fait appel à elle dans l’espoir de briser leur solitude.

Durant la nuit, Florent, agriculteur de Court-Saint-Etienne, a rejoint ses prétendantes dans leur lit. Il s'est couché près d'Amandine, dont il était déjà très proche la veille. Un rapprochement qui est mal passé auprès des autres prétendantes, Julie et Laurianne. Finalement, le lendemain, les trois jeunes femmes ont exprimé se sentir très mal depuis lors.

Amandine, confie à Florent, Julie et Laurianne qu'elle aurait dû repousser l'agriculteur. "Je ne suis pas comme ça, donc je me sens super mal (…) Tu nous faites toutes courir dans des directions différentes et moi, je me sens un peu conne. Je suis à deux doigts de faire ma valise et me barrer."

Je ne vous prends pas pour des andouilles

Peinée, Amandine s'en va. Et Florent vient la voir pour régler les choses. "Je n'ai pas envie qu'on me prenne pour un andouille", lui dit Amandine. "Non. Je ne vous prends pas pour des andouilles", lui répond Florent. Amandine lui explique qu'elle aurait préféré que le jeune homme reste dans son lit. "Ça aurait été plus malin de ma part", réagit Florent.

"Tu apprendras à me connaître comme je suis et c'est vrai que quand quelque chose ne va pas, je préfère crever l'abcès… Je pense aussi qu'on a crevé l'abcès entre nous. Même Laurianne et Julie, c'était compliqué pour elles."

"C'est vrai qu'on s'est bien entendu, je ne regrette pas non plus. Mais c'est vrai qu'au soir, j'aurais peut-être préféré… qu'on ne se prenne pas dans nos bras pour s'endormir", ajoute Amandine. "Tout le monde était mal à l'aise ce matin, donc c'est qu'il y avait un truc qui était malaisant."

Florent explique, comme à Laurianne: "Il y avait une place à droite et voilà…" "Tu t'enfonces, arrête, le coupe Amandine. Je ne t'ai rien demandé. Qu'on soit d'accord quand même. Hier, on a joué et on a perdu. Du coup ce matin, il faut qu'on paie. La réponse que tu as dite à Laurianne, ça m'a surprise dans le sens où je n'ai pas envie qu'on joue avec moi non plus. Ce n'est pas le but." Florent se dit étonné de sa réaction et lui confie qu'il ne peut pas lui dire qu'il va la choisir. "Mais alors garde tes distances", conclut Amandine.


 




 

Vos commentaires