En ce moment
 

Carine, la Belge du Meilleur Pâtissier, rate son fraisier et fond en larmes: "Quelle gêne, c'est de la bouillie" (vidéo)

Carine, la Belge du Meilleur Pâtissier, rate son fraisier et fond en larmes:

Pour cette 4ème semaine, la tente du Meilleur Pâtissier s'est transformée en immense verger grâce à l'épreuve du classique revisité imaginée par Cyril Lignac. L'homme a opté pour un gâteau aux fruits, les 8 pâtissiers amateur encore en lice devaient sublimer et réinventer l'indétrônable "fraisier" sous toutes ses formes.

Les 8 pâtissiers ont réalisé un fraisier pour la 4ème semaine du Meilleur Pâtissier. Les candidats pouvaient déstructurer et recréer un fraisier, un classique de la pâtisserie, mais en respectant les bases de la recette. Le biscuit génoise moelleux, la crème mousseline et les fraises devaient absolument faire partie des 8 réalisations. Dès le début de l'épreuve, Carine n'était pas rassurée par ce dessert à cause de la crème mousseline. "En Belgique, je ne connais pas du tout. Je n'ai jamais fait ça de ma vie donc ça va être une grande première. Croisons les doigts, ça peut être la chance du débutant", a confié l'infirmière militaire. "Je ne connais pas du tout la texture que doit avoir cette crème. C'est beaucoup plus des tartes aux fraises chez nous (en Belgique)", a avoué la Belge à Cyril et Mercotte. La femme du jury était très surprise d'entendre que la Belge n'avait jamais réalisé ou mangé de fraisier. Mais pour le pâtissier professionnel, cela n'était pas forcément un point négatif. "Comme elle n'en a jamais fait, elle ne sait pas le goût que ça a, et elle va le faire à sa manière", a expliqué Cyril à Mercotte.


"Quelle gêne"

Afin de se démarquer des autres candidats, Carine a décidé de réaliser un fraisier en forme de cœur avec un confit de fraise-framboise, une crème mousseline au basilic, le tout recouvert d'un glaçage miroir. Mais rien ne s'est passé comme prévu pour la candidate. Au moment du dressage, la moitié du dessert est restée dans le fond du moule. Déçue, la Belge a fondu en larmes. "Quelle gêne, c'est de la bouillie, c'est décevant", a reconnu la candidate bouleversée. Elle a cherché une solution de dernière minute mais la forme du gâteau raté ne tenait plus du tout. Elle a opté pour une nouvelle présentation. "Comme ça n'a pas pris,  je l'ai présenté en vérine", a détaillé la femme de 45 ans.


"Ce n'est pas la spécialité belge"

Carine n'a pu miser que sur le goût de son dessert. Mais à cause de la texture, elle a complètement raté l'épreuve. "C'est une bouillie", ont confirmé les juges. "On a compris que ce n'était pas la spécialité belge", a ajouté Faustine, la présentatrice. Anissa et Gérard ont remporté l'épreuve du fraisier revisité, tandis que Carine et Roxanne se sont retrouvées en bas du classement.



L’ananas Bourdaloue

Carine a tenté de se rattraper lors des deux autres épreuves. Elle a réalisé  un ananas Bourdaloue pour l’épreuve technique, il s'agit d'un gâteau composé  d'ananas flambés, de crème Bourdaloue, d'un beau biscuit génoise et d'amandes torréfiées. Grâce à cette pâtisserie, la Belge s'est retrouvée en 3ème position. Les goûts des macarons de la Belge lors de l'épreuve créative ont également plu aux juges, pour le plus grand bonheur de la brune de 45 ans. 

Vos commentaires