En ce moment
 

"Il faut lui poser la question": le message frontal d'Eden Hazard pour l'entraîneur du Real Madrid (vidéo)

 
 

"J'étais heureux de jouer, de commencer un match". Voilà comment Eden Hazard entamait ce soir son interview d'après-match à notre micro, lui qui a réalisé une très bonne prestation contre le Pays de Galles. Le capitaine des Diables Rouges a pu retrouver une place dans le onze de l'équipe nationale, au contraire de ce qu'il vit en club.

Et il ne le cache pas: il veut savourer le moment. "C'était un plaisir, on a fait un bon match, surtout une très belle première mi-temps. On gagne le match, on prend trois points et on va aller en Hollande pour bien se préparer pour la Coupe du Monde. Je sais ce que je peux faire quand je joue. A moi d'essayer de gratter un maximum de minutes et d'arriver en forme à la Coupe du Monde", a-t-il détaillé au micro d'Emiliano Bonfigli.

Mais sera-t-il déjà de retour dans le onze dimanche contre les Pays-Bas ? Lui est prêt à l'assumer. "On va voir ce que le coach décide de faire. Si je joue, je serai le plus heureux", a-t-il détaillé.

Interrogé sur sa situation au Real Madrid, Eden Hazard a, pour la première fois, laisser transparaître un sentiment de frustration. "J'ai envie de jouer, ça a été des moments compliqués, parce que j'ai envie de jouer mais que je ne joue pas. Mais je me donne à fond, j'ai envie d'être sur le terrain. Je me sens bien au Real Madrid, c'est juste que je joue moins, mais quand je joue, je joue bien. C'est une situation délicate. Je veux jouer plus, je sais que je peux apporter plus. En prenant le rythme, je vais revenir, mais il faut juste que je joue", a précisé à ce sujet le capitaine.

Interrogé sur le double-discours d'Ancelotti, qui répète qu'il croit en Hazard mais ne l'aligne pas, le Diable Rouge n'a plus caché son sentiment. "Il faut lui poser la question, quand vous le voyez, vous lui dites", a-t-il plaisanté. Le message est lancé.


 

Vos commentaires