Accueil Sport Football Football Belgique

Au bout du suspense: le Standard domine Charleroi au terme d'un match intense et se qualifie pour les Europe playoffs

Le Standard a remporté le choc wallon face au Sporting Charleroi (3-1) en ouverture de la 33e journée de Jupiler Pro League vendredi soir. Au classement, les Rouches prennent provisoirement la cinquième place (55 points, comme La Gantoise, cinquième) et assurent leur participation aux playoffs 2. Charleroi reste huitième avec 47 points et pourrait se faire dépasser en cas de victoire d'Anderlecht face à Genk dimanche.

Le match

Après un coup d'envoi retardé d'un quart d'heure à cause de problèmes de mobilité, les deux équipes lançaient les hostilités et le Standard s'offrait une première occasion sur une frappe de Balikwisha qui passait juste au-dessus des cages (4e). Moins d'un quart d'heure après le coup d'envoi, Alzate était tout proche de profiter d'une sortie hasardeuse de Koffi (12e). C'est finalement Ohio qui faisait mouche juste avant le quart d'heure sur un joli tir croisé dans le petit filet (14e, 1-0).

Dix minutes avant le repos, Bodart devait s'employer à deux reprises pour garder les Rouches devant au marquoir. Mbenza était tout proche de l'égalisation mais sa frappe heurtait la barre (44e).

Les Carolos dictaient le rythme en début de seconde période mais aucune tentative n'était cependant fructueuse. La rencontre était brièvement interrompue par Lawrence Visser, l'arbitre, suite à un léger débordement des supporters dans les tribunes.

Edition numérique des abonnés

Le Standard faisait le break sur un corner dévié au premier poteau par Perica et repris par Fossey qui ne laissait aucune chance à Koffi (82e, 2-0). Il fallait cependant quatre minutes à Charleroi pour réduire l'écart grâce à un but de Nkuba (86e, 2-1). Dans le temps additionnel, Emond assurait, d'un superbe tir croisé, la victoire liégeoise en concrétisant la remise dans l'axe de Zinckernagel (90e+1, 3-1). L'attaquant gaumais prenait néanmoins un deuxième carton jaune, synonyme de rouge après avoir retiré son maillot pour célébrer.

À lire aussi

Sélectionné pour vous