En ce moment
 

Michael Verschueren réagit à la restructuration d'Anderlecht: "Mon travail ne change pas"

Michael Verschueren réagit à la restructuration d'Anderlecht:
© belgaimage

Vous l'avez lu mardi sur notre site internet, le Sporting d'Anderlecht a annoncé une réorganisation complète de son organigramme. En bref, Karel Van Eetvelt, l'ancien patron de Febelfin, a été nommé nouveau CEO du club par le conseil d'administration du RSCA alors que Wouter Vandenhaute sera son conseiller externe. Le bourgmestre bruxellois Philippe Close et Patrick Lefevere, manager de l'équipe cycliste Deceuninck - Quick Step, font aussi leur arrivée en tant que membres indépendants du conseil d'administration.

Une question se posait alors sur l'avenir à moyen et long terme du directeur sportif Michael Verschueren au sein du club bruxellois. Ce dernier a réagi lors du gala pour le 66e Soulier d'Or mercredi soir dans les colonnes de la DH. "On a fait beaucoup de vagues pour rien", a-t-il expliqué. "Vu que Marc Coucke n'a plus de rôle exécutif, il a désigné Van Eetvelt comme interlocuteur principal pour tous les départements. Et donc, je dois rapporter à Karel et plus à Coucke. Mais mon travail ne change pas. Je suis directeur sportif et je le serai encore demain. Et mon projet sportif reste le même. Quand je signais un contrat, Jo Van Biesbroeck le co-signait toujours. Karel Van Eetvelt va faire la même chose. Et s'il refuse? Coucke avait aussi le droit de refuser. Bien sûr qu'il va évaluer mon travail. C'est quand même la tâche de chaque nouveau CEO? Je ne m'inquiète pas, je sais qu'on travaille bien".

En parlant de travail, où en sont les Mauves lors de ce mercato hivernal? "Nous travaillons sur un mercato difficile où nous voulons vendre beaucoup de joueurs. Mais nous travaillons également sur deux renforts, dont j'espère finaliser les dossiers rapidement. Après cela, je pense que nous serons armés pour le reste du championnat".

Vos commentaires