Di Maria ne veut plus entendre parler du Real Madrid à cause d'une lettre reçue lors du Mondial 2014: "Je l'ai déchirée"

Di Maria ne veut plus entendre parler du Real Madrid à cause d'une lettre reçue lors du Mondial 2014:

"Cela ne me poserait aucun problème de jouer pour le Barça", confie Angel Di Maria (PSG), signifiant ainsi qu'il a définitivement tourné la page Real Madrid, son ancien club, que les Parisiens affrontent mercredi en Ligue des champions, dans un entretien à So Foot mardi.

"Ma relation avec le Real est terminée, car mon cycle là-bas s'est achevé depuis longtemps (2010-14). Franchement, ça ne me poserait aucun problème de jouer pour le Barça, au contraire. Le seul club dans lequel je ne pourrais jamais signer, c'est Newell's Old Boys parce que je suis fan de Rosario Central", expose l'Argentin qui fêtera ses 30 ans lors du 8e de finale aller à Santiago-Bernabeu.

Et de revenir sur cette lettre qu'il dit avoir reçu du Real, lui intimant de ne pas jouer le jour de la finale du Mondial-2014 avec l'Argentine, pour ne pas risquer une blessure.


"Je l'ai déchirée dans la foulée"

"J'ai reçu cette lettre du Real le jour même de la finale du Mondial. J'ai pris la peine de la lire, puis je l'ai déchirée dans la foulée. La lettre racontait que la sélection argentine devait prendre en charge ce qui pouvait m'arriver dans le cas où j'étais aligné pour la finale (il avait été blessé en quart)", a exposé le "Fideo" (spaghetti).

"Là, je vais retrouver mon ancien club (Real). Et je n'ai pas besoin de me souvenir de cette lettre pour être motivé contre eux. Jouer contre le Real, c'est déjà une motivation en soi", conclut celui qui est barré par la nouvelle ligne d'attaque du PSG Mbappé-Cavani-Neymar.

Vos commentaires