En ce moment
 

Le président l'accuse d'avoir tout préparé: Dries Mertens pourrait payer cher la mutinerie du vestiaire napolitain

Le président l'accuse d'avoir tout préparé: Dries Mertens pourrait payer cher la mutinerie du vestiaire napolitain
Dries Mertens

La semaine dernière, les joueurs du Napoli avaient refusé de rentrer au centre d'entraînement du club pour poursuivre une mise au vert imposée par le président. Dries Mertens, considéré comme ayant emmené cette grogne, risque de payer très cher son comportement.

La scène s'était produite après le nul entre Naples et Salzbourg en Ligue des Champions. Les joueurs avaient alors snobé les consignes du président Aurelio De Laurentiis, qui avait imposé une mise au vert d'une semaine à son vestiaire. Résultat: le groupe était parti sans se rendre au camp d'entraînement comme l'exigeait la direction.

Depuis lors, les tensions sont grandes entre les têtes pensantes du club et les joueurs. D'après le Corriere Dello Sport, le président aurait ciblé trois joueurs en particulier, considérés comme les instigateurs de cette mutinerie: Lorenzo Insigne, José Callejon et Dries Mertens.

Un comportement jugé impardonnable par Aurelio De Laurentiis, qui aurait décidé de placer ces joueurs sur la liste des transferts. Ils ne sont plus les bienvenus et pourraient être poussés vers la sortie. Mertens, dont le contrat expire en juin, serait d'ailleurs proche d'un accord avec l'Inter Milan, mais cela concerne un transfert l'été prochain. Le club pourrait dès lors forcer la main au joueur ou lui laisser l'opportunité de terminer son contrat avec Naples.

Des clubs chinois sont également prêts à tout pour recruter le Diable Rouge. Affaire à suivre de très près. 

 

Vos commentaires