En ce moment
 

"Sabordé", "élimination de trop", "n'apprend pas de ses erreurs": la presse fracasse le PSG après son humiliation

 
real madrid, PSG
 

Elimination "irrationnelle" contre "délire total": des deux côtés des Pyrénées, la qualification du Real Madrid aux dépens du Paris SG, au terme d'un huitième de finale retour de Ligue des champions au scénario renversant (3-1) mercredi a fait réagir.

En France, le quotidien sportif L'Equipe titre "Irrationnel" sur son site internet pour définir la prestation du PSG qui a encaissé trois buts de Karim Benzema dans la dernière demi-heure. "Le PSG s'est effondré en seconde période, ce qui n'est pas sans rappeler, à un degré moindre tout de même, une autre catastrophe espagnole, celle vécue face au FC Barcelone, il y a cinq ans, au même stade de la compétition (4-0 ; 1-6). Le triplé de Karim Benzema, en état de grâce, ne peut tout expliquer", écrivent nos confrères français.

Victorieux à l'aller (1-0), les joueurs de Mauricio Pochettino ont longtemps maîtrisé leur sujet, ouvrant même le score par Kylian Mbappé, avant de revivre le cauchemar d'une "remontada".

"Et Paris s'est sabordé...", écrit Le Parisien, qui dépeint un club "couvert de ridicule", au "mental de moineau". Le quotidien français parle de Benzema comme "le cauchemar de Paris", alors que l'attaquant a inscrit les trois buts de son équipe. 

Le quotidien régional se demande si c'est "l'élimination de trop" pour Mbappé, dont le contrat expire fin juin, et qui pourrait aller voir ailleurs.

Le site So Foot renomme, lui, le Paris-Saint-Germain en "Paris-Saint-Ouin Ouin". "Il paraît que l’on apprend beaucoup plus dans la défaite que dans la victoire. Un proverbe qui ne s’applique visiblement pas à Paris, qui n’apprend décidément pas de ses erreurs année après année. Et ce match face au Real Madrid entre donc dans le panthéon de la lose du PSG en Coupe d’Europe", tacle le site.

La jubilation en Espagne

"Le PSG ne mérite pas Mbappé", pour les Espagnols du Mundo Deportivo, qui estiment que les jours sont comptés pour l'entraîneur Pochettino dont l'équipe est "délabrée et sans âme."

Le Real Madrid fait la cour à "Kyky" depuis des années. Avant l'éventuelle venue du prodige de 23 ans, le club merengue jubile après sa qualification.

"Ça, c'est le Real Madrid", pour le média sportif espagnol Marca, qui tresse les louanges de Benzema, auteur d'un match "légendaire".

Il n'oublie pas non plus la passe décisive de Luka Modric sur le but du 2-1, que le "Real Madrid n'oubliera jamais".

Le visage de Benzema illustre aussi les articles en ligne de son concurrent AS. "Le délire total, une extase extrême", décrit le quotidien, selon lequel la force de l'histoire dépasse celle de "l'argent", incarnée par le propriétaire qatarien du PSG.

Le Real s'y met aussi

Le coup de grâce a été donné par le Real Madrid lui-même sur Twitter. Le club madrilène a tout simplement repris le slogan du PSG "Ici c'est Paris" et a lancé "Ici c'est Madrid", écrit en Français sur le compte officiel espagnol du club. 

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.


 

Vos commentaires