En ce moment
 

Kylian Mbappé revient avec le sourire sur la victoire de la France face à la Belgique: "À la fin c'était complètement fou"

Kylian Mbappé revient avec le sourire sur la victoire de la France face à la Belgique:
© AFP
 
 

La France a remporté une belle victoire hier (jeudi) soir contre les Diables Rouges. Menés 2-0, les Bleus ont su régir et renverser la vapeur pour arracher la victoire dans les dernières minutes du match (2-3).

A l'issue de la rencontre, Kylian Mbappé était évidemment ravi de la victoire de son équipe, à laquelle il a contribué en inscrivant un pénalty. 

"On perdait 2-0, on était mal embarqués mais on a pas lâché et on s'est dit les choses à la mi-temps", raconte l'attaquant du PSG dans une vidéo publiée par le compte officiel de l'équipe de France. "On est revenu avec de vraies intentions, on a joué plus haut, on a joué dans leur camp, on était mieux dans les transmissions, on s'est créé des occasions et on a marqué tôt. Ça nous a donné de l'espoir. À la fin c'était complètement fou."

Cette victoire au caractère "donne de la confiance à l'équipe et au staff", explique le Français qui veut aller au bout de la compétition et battre l'Espagne dimanche en finale. "Maintenant il y a une finale et il faut la gagner parce que si on fait tout ça et que tu gagnes pas, ça va être frustrant."

Créée "dans le but de remplacer les matchs amicaux" (dixit l'UEFA), la Ligue des Nations a eu du mal à convaincre mais après le scénario et l'intensité du match d'hier, Kylian Mbappé était séduit. "On veut jouer les matchs comme ça. Ce sont des matchs à pression des matchs que tout le monde regarde et veut jouer."

À 22 ans, la star du Paris-Saint-Germain fêtait contre les Diables sa 50e sélection. "50 sélections ça passe vite", dit-il avec le sourire. "Je ne savais même pas, c'est l'autre jour à l'interview ils m'ont appris. J'espère que je vais avoir encore pleins de sélections et gagner des titres."

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.


 




 

Vos commentaires