En ce moment
 

Pour Darcis, il est primordial pour les joueurs de pouvoir jouer des tournois à domicile

Pour Darcis, il est primordial pour les joueurs de pouvoir jouer des tournois à domicile
 
 

(Belga) Parrains du BW Open, nouvel évènement sur l'échiquier au calendrier de tennis, Joachim Gérard et Steve Darcis estiment "très important" la tenue d'un tournoi de cette envergure (un ATP Challenger 125 à Louvain-La-Neuve du 22 au 29 janvier) en Belgique.

"Il y a des jeunes belges qui commencent à gagner des ITF 15 ou 25.000 dollars", a constaté Steve Darcis, désormais responsable des élites à l'AFT, l'Association francophone de tennis. "Et pour un joueur c'est très important de jouer dans son pays, il progresse beaucoup plus vite. Ce n'est pas un hasard si l'Italie compte 20 joueurs dans le top 200 (pour 3 Belges) et que la moitié du Masters NextGen est italien. Ils peuvent jouer chez eux pratiquement toute l'année. Pour le tennis belge, c'est donc important, même si on sait que quand David (Goffin) va arrêter, il y aura un fossé. Il y a Zizou (Bergs), Kimmer (Coppejans) qui revient un peu, Michael (Geerts). Des jeunes vont venir derrière, mais petit à petit, comme Raphael Collignon ou Gauthier Onclin." On peut citer aussi Gilles-Arnaud Bailly, le prometteur junior. Cette première édition du BW Open, que les organisateurs - ayant présenté l'évènement mercredi dans la cité universitaire - espèrent suivie d'autres, ne sera pas couplée avec un tournoi en fauteuil roulant comme souhaité. Reste que pour le numéro 1 belge en fauteuil roulant, les actions menées durant la semaine pour sa discipline "font plaisir", a commenté Joachim Gérard. "Il y avait un chaînon manquant et cela fait plaisir de voir des gens qui veulent mettre le sport de haut niveau en avant, en plus dans le Brabant Wallon, et y inclure le tennis en fauteuil roulant. J'espère que cela sera le cas à terme. C'est important pour nous d'être associés à un tournoi de grande envergure pour valides." (Belga)


 

Vos commentaires