Accueil Actu Belgique Société

Sergio se fait facturer 25 cents chez le libraire en payant par Bancontact: "Il a le droit?"

Surprise pour Sergio : au moment de payer chez son libraire, le voici facturé de 25 cents, car il a payé par Bancontact. "Il a le droit ?" nous demande-t-il via le bouton orange alertez-nous.

Cette pratique n'est pas du tout autorisée, et ce, depuis 2018. Il est interdit de vous réclamer 10 centimes ou 20 centimes si vous réglez par Bancontact.

Les commerçants qui facturent encore un supplément, risquent d’être dénoncés, et soumis à une enquête du SPF Economie. Ils risquent une amende pénale, jusqu’à 100 000 euros, voire des peines de prisons dans les cas extrêmes, et notamment pour les récidivistes.

La règle est en vigueur, malgré cette nouvelle disposition depuis cet été : vos commerçants sont obligés de vous proposer un moyen de paiement électronique. Le commerçant peut vous proposer un terminal Bancontact pour payer par carte, ou la possibilité de régler vos achats via Payconiq, ou virement instantané.

Ces deux dernières options coûtent, en fait, moins cher au commerçant. La transaction via Payconiq lui coûte 6 centimes, tandis que le virement instantané est gratuit.

Payer de manière électronique évite à votre commerçant de se retrouver avec trop de cash. Et ça, ce n’est pas toujours rassurant. Mais quand vous lui achetez un paquet de cigarettes, un timbre ou un journal, les prix sont fixes. Si vous payez par carte, forcément, pour lui, c’est moins avantageux.

À la une

Sélectionné pour vous