Accueil Actu Environnement

Le changement climatique est l'une des trois principales préoccupations des Belges: "Le climat va diriger l'économie aussi"

Le réchauffement climatique sera au cœur de la COP 28 qui s'ouvre jeudi à Dubaï. C'est la deuxième préoccupation des Belges, d'après une enquête de la Banque européenne d'investissement. Une majorité des personnes interrogées souhaitent la fin des avantages fiscaux dans le secteur aérien.

1003 Belges ont été interrogés. Leurs principales préoccupations sont, dans l'ordre : le pouvoir d'achat, ensuite le climat et ses changements et enfin, mais loin derrière, l'instabilité politique.

Dans le détail de cette étude, 78 % des Belges estiment même que les mesures en faveur du climat vont dégrader leur pouvoir d'achat. Mais le Belge veut aussi des solutions : près de trois-quarts d'entre eux (72%) estiment qu'il faudrait arrêter les subventions, les aides pour le secteur aérien ou les entreprises trop gourmandes en énergie fossile.

De manière générale, 71 % des Belges veulent que le passage à une économie neutre en carbone n'oublie pas la question des inégalités.

Justement, ce mardi, au sommet de l'Etat, le Premier ministre rencontrait des grands patrons pour parler COP 28, climat et entreprises. "C'est une histoire de technologie, d'innovation et de le rendre possible pour tout le monde", déclarait Alexander de Croo.

"Notre avis, c'est que ça va créer des emplois", réagit Hervé Tiberghien, chef du personnel chez Solvay. "Aujourd'hui, on sait qu'on a besoin de l'industrie pour construire des voitures propres. On pense qu'en fait, l'innovation va amener la création d'emplois", justifie-t-il. Bernard Delvaux, administrateur délégué d'Etex, partage cette opinion : "L'industrie fait partie de la solution, elle ne fait pas partie du problème. Si l'énergie est trop chère ou si les contraintes sont trop élevées. Cette production va partir à l'étranger et elle va se passer dans un contexte hors contrôle", explique-t-il.

Optimisme de grands patrons. Mais dans l'étude de la Banque européenne d'investissement. Une majorité des Belges estime néanmoins que toutes ces mesures pour lutter contre le changement climatique vont détruire plus d'emplois qu'en créer.

À la une

Sélectionné pour vous

Commentaires

2 commentaires

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • Une goute d'eau dans un océan ce sondage ça ne tient pas la route

    Alain Schmit
     Répondre
  • On a bien lobotomiser le cerveau des jeunes comme avec le covid

    Alain Schmit
     Répondre