Accueil Actu

Un hacker vole des vidéos de patrouilles et les envoie au chef de corps: deux policières maîtres-chiens suspendues après avoir évoqué "des rats qui s'encourent"

Deux policières maîtres-chiens de la zone de police Bruxelles-Midi ont été suspendues, en début de semaine, le temps d'une enquête disciplinaire relative à une vidéo d'une de leur patrouille envoyée à leur chef de corps, a indiqué jeudi Marie Verbeke, porte-parole de la zone de police, confirmant une information du quotidien La Capitale.

La patrouille en question avait lieu place Lemmens, dans le quartier de Cureghem à Anderlecht. Selon La Capitale, elles comparaient des personnes à de "sales rats qui s'encourent" devant leur venue. Leur avocat Sven Mary a expliqué dans le quotidien que cette vidéo privée datait d'il y a deux ans et n'avait jamais été publiée sur les réseaux sociaux. Elle a été volée par un hacker sur un de leurs comptes iCloud. Il estime qu'il s'agit d'une violation de leur vie privée. Il annonce en conséquence qu'il déposera plainte avec constitution de partie. Il remarque par ailleurs que les deux policières faisaient partie du groupe qui a dénoncé le commissaire en charge de la brigade canine et accusé d'être un "nazi".

À la une

Sélectionné pour vous