En ce moment
 

Suite du mouvement de grève chez Carrefour: voici les magasins qui devraient être fermés ce vendredi

  • Les magasins Carrefour Market ont rouvert leurs portes

  • 17 hypermarchés Carrefour sont en grève jusque lundi

 

Si vous êtes client des magasins Carrefour, il vous sera difficile de faire vos courses ce vendredi. Les différents syndicats estiment qu'entre 12 et 20 sites devraient garder leurs portes closes. A Bruxelles, tous les hypermarchés seraient fermés: Drogenbos, Berchem-Sainte-Agathe, Evere, Auderghem, Kraainem et Bierges.

A Liège, le magasin de Belle-Ile affiche portes closes. A l'inverse, les enseignes situées à Fléron, Malmedy, Flemalle et Boncelles sont ouvertes. 

Dans le Hainaut, les supermarchés de Haine-Saint-Pierre, Soignies, Mons, Gosselies, Froyennes et Bomerée sont fermés. A Namur, ceux situés à Arlons et à Marche-en-Famenne ont également gardé leurs portes closes.


"Vous comprenez bien que les travailleurs en ont marre"

Ce mouvement de grève est une réaction à la réunion dite houleuse de mercredi avec la direction. Mais il ne s'agit pas que de cela : ces grèves, selon les syndicats, c'est pour les travailleurs un moyen de faire passer un message à la direction du groupe. "Les travailleurs, ils attendent depuis le 25 janvier, depuis la date où on a annoncé les licenciements et les restructurations dans les magasins. Depuis le 25 janvier, il y a eu une grosse dizaine de réunions, et malheureusement, on ne peut toujours pas leur dire qu’il y a un accord sur la moindre chose. Les sujets sont débattus, certes, mais les positions sont encore loin d’être consensuelles, on va dire ça comme ça. Vous comprenez bien que les travailleurs en ont marre, parce qu’ils se posent la question de savoir, alors que les organisations syndicales ont déjà fait des contre-propositions sur toute une série de choses, comment ça se fait qu’on n’avance pas plus vite", a déclaré Myriam Delmée, vice-présidente du Setca, au micro de Céline Praile sur Bel RTL.

En ce qui concerne les magasins Mestdagh, les fermetures ne sont pas à exclure ce vendredi. Mais étant donné l'émotion due à l'annonce de la restructuration, lundi, les travailleurs devraient garder leur pouvoir d'action pour les négociations du 17 mai.

Vos commentaires