L'ex-directeur de l'Afsca est devenu consultant: il a notamment travaillé pour.... l'abattoir Verbist

L'ex-directeur de l'Afsca est devenu consultant: il a notamment travaillé pour.... l'abattoir Verbist

Pierre Naassens, l'ex-directeur de l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire, travaille depuis deux ans comme consultant et lobbyiste dans les secteurs alimentaire et pharmaceutique, rapportent mercredi les journaux de Mediahuis. Le cas de Pierre Naassens n'est pas une exception, puisque plusieurs anciens inspecteurs de l'Agence proposent leurs services au secteur privé.

Pierre Naassens a dirigé par le passé les unités de contrôle provinciales de Flandre occidentale et Anvers et était également devenu directeur général ad interim de la Politique de contrôle lorsque l'actuel CEO, Herman Diricks, avait été promu. Après sa pension, M. Naassens a directement lancé une société de consultance. Il a notamment travaillé pour l'abattoir Verbist à Izegem.

D'un point du vue juridique, ces missions de consultance pour les abattoirs sont autorisées, mais elles soulèvent des questions quant aux rapports étroits entre le secteur et l'organe de contrôle.

Le ministre de l'Agriculture, Denis Ducarme, indique "analyser les règles juridiques" en la matière. Le chef de file de l'opposition écologiste flamande, Kristof Calvo (Groen) exige quant à lui des "règles déontologiques plus strictes et un délai de réflexion pour les collaborateurs de l'Afsca".

Pierre Naassens ne voit, lui, aucun problème: "Je comprends que l'on se pose des questions, mais je veux être un levier d'amélioration."

"S'ils travaillent correctement, il n'y a pas de problème. Au contraire, ils ont l'expertise, connaissent nos champs d'action et peuvent communiquer notre vision. C'est positif", réagit de son côté Philippe Houdart, porte-parole de l'Afsca.

Vos commentaires