En ce moment
 

Les peines de prison pour les mineurs ne sont pas efficaces

(Belga) Quinze ans après que des mineurs ont été condamnés comme adultes, ces individus font toujours face à des condamnations, souvent pour des incidents violents, selon une étude menée dans le cadre d'un doctorat réalisé par Yana Jaspers (VUB), cité dans De Standaard lundi.

Yana Jaspers a interrogé 17 des 210 personnes qui étaient mineures lors de leur condamnation entre 1999 et 2001 et qui ont été jugées comme adultes vu la gravité des faits qui leur étaient reprochés. Presque tous les délinquants ont encore été condamnés, en moyenne neuf fois. En 2014, la moitié a encore été condamnée dans les trois ans qui ont suivi leur premier jugement. Dans un cas sur cinq, il s'agissait d'infraction au code de la route, et dans un cas sur trois de vols. Souvent les faits étaient accompagnés de violence. En 2016, un quart des jeunes déjà incarcérés l'étaient toujours. Aujourd'hui, ils ont en moyenne 33 ans et sont déjà passés par la case prison entre trois et six fois. Que la justice traite des mineurs comme des adultes n'a donc pas les effets escomptés, selon la chercheuse. "L'objectif est de placer les jeunes face à leur responsabilité, mais en prison, ils n'ont aucune responsabilité et pratiquement aucun pouvoir décisionnel. Ils ont donc peu de possibilités d'autonomie et de développement si bien qu'ils ne parviennent pas à réintégrer la société quand ils sortent de prion." (Belga)

Vos commentaires