En ce moment
 

Fête nationale: découvrez la surprise des F16 au Roi Philippe (Photos)

Fête nationale: découvrez la surprise des F16 au Roi Philippe (Photos)

Un "5" dans le ciel par les avions de l'armée belge pour célébrer les 5 ans de règne du roi Philippe, ému. Le défilé civil et militaire de cette fête nationale du 21 juillet se termine dans le centre-ville de Bruxelles. Des centaines de personnes y ont assisté tout au long du parcours.

Ce samedi après-midi, la famille royale a assisté dans la tribune d'honneur sur la place des Palais au défilé militaire et civil qui marque les festivités du 21 juillet. Le roi Philippe, en uniforme, a passé les troupes en revue.

belgaimage-138178726-full

Le Roi à qui les pilotes des F16 avaient réservé une surprise: ils ont composé dans le ciel de Bruxelles un 5, pour les 5 ans de son règne. Un clin d'œil pour un défilé marqué aussi par le centenaire de la guerre 14/18.

Grab_20180721_180834_1

A l'occasion de ses 80 ans, l'Escorte royale à cheval a lancé les festivités en défilant à titre exceptionnel, suivie des musiciens de la Musique Royale de la Marine, tout de blanc vêtus, qui ont marqué de leurs sons la cadence pour l'ensemble des troupes du défilé. Vétérans et anciens combattants ont ouvert la marche, entre autres, devant les cadets de diverses composantes. Ont emboîté le pas les personnes participant au détachement historique en rapport avec la Première Guerre mondiale. En uniforme d'époque, ils ont présenté les équipements et armements utilisés lors de la Grande Guerre.

Le commandant des troupes, le général-major Marc Thys, a ensuite progressé à son tour vers la place des Palais, à bord d'un Lynx, véhicule de combat de type 4x4 blindé, tout comme l'avait fait le Roi une heure auparavant lors du passage en revue des troupes. Marc Thys était pour l'occasion escorté par six motos de la police militaire en formation en flèche. Par après, il s'est dirigé vers la tribune d'honneur, avant de demander l'autorisation officielle au Roi de défiler. Toujours fort attendu, le défilé aérien a été assuré par 27 avions et 8 hélicoptères, notamment 7 Alpha Jets (qui ont déployé pour la dernière fois les couleurs nationales), 10 F-16 (organisés en forme de 5 en rapport avec le règne du roi Philippe), 4 Marchetti, des C-130, un A321, 4 Agusta ou encore un Sea King (qui fera bientôt place au NH90).

S'en est suivi le passage des troupes à pied, avec entre autres la Musique Royale de la Force Aérienne ainsi que des formations de l'École Royale Militaire, de l'École Royale des Sous-Officiers ou encore du Centre d'Instruction de Base et Écolage. Celles-ci ont précédé un détachement de descendants belges de la Première Guerre mondiale, ainsi que de 7 nations (Australie, Canada, France, Allemagne, Nouvelle-Zélande, Etats-Unis, Grande-Bretagne) qui ont participé aux combats lors de la Grande Guerre. Les composantes Terre, Marine, Air et Médicale, de même que des réservistes ont aussi été impliqués dans les festivités, devançant les détachements de troupes motorisées, composées entre autres de jeeps Lynx, de véhicules blindés Piranha, de camions Unimog, ...

belgaimage-138178182-full

Outre le défilé militaire, plusieurs services civils ont également été mis à l'honneur à savoir les polices fédérale et locale, la protection civile, les services de douane, les pompiers, B-FAST, le service fédéral de la Santé Publique et la Croix Rouge. Pour clôturer les festivités, le chanteur Ozark Henry a interprété "Heroes" de David Bowie en hommage aux combattants de la Grande Guerre, avant de laisser place à la chanteuse Jo Lemaire, qui a récité le poème "Le drapeau belge". En guise de final, "L'Ode à la joie" sans parole de Beethoven, l'hymne officiel de l'UE, et la Brabançonne ont été repris par les trois musiques militaires.

belgaimage-138178673-full


 
 
 

belgaimage-138178214-full

Vos commentaires