Intempéries au Japon: le bilan officiel s'élève à au moins 44 morts, 21 disparus

(Belga) Le bilan des redoutables pluies qui ravagent une large partie de l'ouest du Japon est monté dimanche matin à au moins 44 morts et 21 disparus, ont annoncé les autorités.

Il ne s'agit que de totaux provisoires alors que des trombes d'eau s'abattent depuis des jours et causent des crues exceptionnelles, glissements de terrain, inondations et autres dégâts. Les médias annoncent pour leur part environ 50 morts et autant de disparus. La région d'Ehime (sud-ouest) apparaît la plus touchée, mais sont aussi concernées les préfectures de Hiroshima, Fukuoka, Okayama, Kochi, Kyoto ou encore Gifu. Des dizaines de maisons ont été en tout ou en partie détruites, des milliers envahies par les eaux. Les télévisions montrent depuis vendredi des images terribles de cours d'eau boueux en furie, de quartiers entièrement noyés, d'habitants réfugiés sur leur toit agitant des chiffons blancs pour être repérés par les hélicoptères de secours. 48.000 hommes (pompiers, policiers, soldats) ont été dépêchés sur le terrain dès samedi, mais les secours sont rendus difficiles par les conditions d'accès très compliquées en certains endroits. Plusieurs centaines de personnes étaient isolées dans des zones vers lesquelles les routes ou ponts ont été inondés ou emportés. L'agence de météorologie nationale maintenait plusieurs provinces en état d'alerte maximum, craignant de très importants dégâts. Plus de 2 millions de personnes ont reçu l'ordre d'évacuer, mais ces consignes ne sont pas nécessairement suivies, parce qu'il est déjà parfois impossible de bouger. (Belga)

Vos commentaires