En ce moment
 
 

Quelques villes de Flandre sont recouvertes d'une couche blanche, mais ce n'est sans doute pas ce que vous croyez

Quelques villes de Flandre sont recouvertes d'une couche blanche, mais ce n'est sans doute pas ce que vous croyez
© VTM

L'hiver très doux que nous connaissons actuellement a une conséquence qui plait aux uns, mais qui attristent les autres: il ne neige pas, à part (rarement...) sur les sommets de notre pays.

Dès lors, ce mercredi matin, la presse flamande est en émoi. Le site de Het Laatste Nieuws, premier quotidien du pays en nombre de lecteurs, l'annonce: "Ça y est: les premiers flocons tombent en Flandre", peut-on lire. Avec un petit bémol: "Mais ne vous fiez pas aux apparences".   

Pourtant, les photos et les vidéos sont bien là: des routes et des champs sont recouverts d'un tapis blanc d'un petit centimètre, notamment à Mol (Campine) et à Saint-Trond (Limbourg).

Pollution ou pas ?

Alors, pourquoi cette indécision ? Car il pourrait s'agir de… 'neige industrielle'. "C'est de la neige qui provient de la pollution de l'air", prétend le monsieur météo du Limbourg, Ruben Weytens, au micro de nos confrères de VTM. "La neige normale se trouve en altitude, dans les nuages. Cette neige provient du brouillard situé juste au-dessus de la surface de la terre. C'est très local, là où l'air est le plus pollué. Et en raison des températures négatives, des cristaux de glace se forment autour des particules de poussière émises", explique-t-il.

Notre monsieur météo, David Dehenauw, qui travaille à l'IRM (Institut Royal de Météorologie), confirme qu'il peut s'agir de brouillard cristallisé. "Le brouillard est fait de toutes petites gouttes. Quand il est épais, et quand il dure longtemps, ces gouttes ont le temps de fusionner. Avec les températures froides, elles gèlent, deviennent plus lourdes et tombent sur le sol comme de la neige". David Dehenauw s'interroge cependant sur le fait que la pollution de l'air soit à l'origine de ces chutes. "Cela aurait du être très local, alors, vu qu'il n'y a presque pas de vent. Les cartes qui montrent la concentration de poussières fines dans l'air ne suggèrent en aucun cas qu'aujourd'hui il y a plus de pollution de l'air aux endroits où la neige est tombée", précise-t-il. 

Quelles sont les prévisions ?

La journée de mercredi sera dominée par la grisaille alors que des nappes de brouillard onduleront sur le territoire. Par endroits, quelques bruines seront également possibles et pourraient transitoirement être verglaçantes le matin. Le temps sera par contre généralement ensoleillé dans le sud-est jusqu'en fin d'après-midi, selon les prévisions de l'IRM.

Les maxima oscilleront entre 1 et 7 degrés, et le vent sera généralement faible. Ce soir et la nuit prochaine, des nuages bas avec de la brume se formeront, et par endroits, il y aura encore du brouillard. Des éclaircies viendront toutefois ponctuer la fin de nuit sur les sommets de l'Ardenne ainsi que dans les régions voisines du sillon Sambre et Meuse. Il fera moins froid que les nuits précédentes avec des minima de -1 à +3 degrés.

Vos commentaires