En ce moment
 
 

Températures records: pourquoi de tels écarts de températures entre le jour et la nuit?

Il faut remonter aux années 60 pour retrouver de telles températures en février. On a enregistré 18,8 degrés à Uccle ce lundi, c'est un record absolu pour le mois de février. Il a été rendu possible par un anticyclone puissant situé sur l'ouest de l'Europe, mais pas seulement. "Nous avons un flux d'est à sud-est qui amène un air continental relativement doux. Par ailleurs, nous n'avons pas de perturbations qui traversent le pays. On a un ciel totalement limpide, sans nuage ce qui favorise l'ensoleillement", indique Bastien Lombeau, prévisionniste à l'IRM. 

Vous l'aurez sans doute observé en sortant le matin, il fait froid aux premières heures de la journée. Et c'est aussi le cas la nuit. À 4h du matin à Uccle, il faisait 4,7 degrés, contre près de 19 l'après-midi. Pourquoi une telle différence avec le restant de la journée? Cela s'explique par l'absence de nuages. En journée, il n'y a pas de nuages en ce moment. Dès lors, les rayons du soleil réchauffent la terre en n'étant pas atténué par des nuages. La nuit, il n'y a pas de nuages non plus. Mais cette fois, leur absence favorise un refroidissement plus important. En effet, ils ne sont pas là pour limiter l'évacuation de chaleur dans l'autre sens. La Terre perd dès lors davantage de sa chaleur.

Dans les jours suivants, il fera plus froid le jour... mais plus chaud la nuit, grâce au retour des nuages qui feront office d'"écran".

"En été, nous observons également des écarts de températures importantes entre le jour et  la nuit, mais comme les nuits sont relativement plus douces, nous remarquons moins facilement ce type de phénomène", ajoute Bastien Lombeau.

Les nuits continueront donc d'être fraîches les prochains jours, proches des températures habituelles pour un mois de février. Si le mercure continue de grimper en journée, d'autres records journaliers pourraient être battus avant la fin de la semaine.

Vos commentaires