Coopération culturelle dans l'UE: la Belgique, 2e pays en obtention de subsides

(Belga) La Belgique figure dans le peloton de tête des 34 pays participant à Creative Europe, le programme de la Commission européenne de soutien aux secteurs culturel, créatif et audiovisuel.

Entre 2014 et 2016, elle occupait la 6e place sur la liste des pays participants (38) en regard du nombre d'organisations partenaires et la 2e position en termes d'obtention de subsides pour l'ensemble des projets du volet Culture, indiquent les ministres flamand et francophone de la Culture, Sven Gatz et Alda Greoli, au lendemain d'une réunion à Bozar (Bruxelles) de quelque 150 acteurs issus des secteurs culturels flamand et francophone. Au cours des quatre dernières années, les organisations culturelles belges ont été impliquées dans 92 des 313 projets sélectionnés dans Creative Europe. Ces projets intègrent 121 partenaires belges qui collaborent avec 695 partenaires issus de 38 pays, pour un financement total de 79 millions d'euros de la Commission Européenne. "Ce sont des chiffres dont nous sommes fiers, car des centaines de projets et de demandes de subventions sont introduites chaque année et la sélection est très exigeante", a commenté le ministre Sven Gatz (Open Vld). "Que nous soyons tellement impliqués démontre notre foi dans une Europe des Cultures. Aussi, c'est la preuve que nos activités culturelles sont synonymes de qualité". Pour Alda Greoli, l'approfondissement de l'Union européenne passe nécessairement par des avancées concrètes pour le citoyen, grâce notamment à la puissance symbolique de la culture. "Il faut renforcer la mobilité des artistes et professionnels de la culture, soutenir les réseaux de partenaires culturels, etc. De plus, la culture constitue un véritable antidote contre les populismes et les nationalismes". Les discussions et les négociations sur les cadres financiers de Creative Europe après 2020 ont commencé. Les organisations culturelles sont invitées à participer à une consultation publique jusqu'au 8 mars prochain. (Belga)

Vos commentaires