En ce moment
 
 

Emir Kir parle d'une erreur d'appréciation et rappelle sa condamnation de l'extrême droite

Emir Kir parle d'une erreur d'appréciation et rappelle sa condamnation de l'extrême droite

(Belga) "Je redis mon attachement aux valeurs du PS et rappelle avec force ma condamnation de l'extrême droite", écrit mardi après-midi sur Twitter le bourgmestre de Saint-Josse-ten-Noode Emir Kir après avoir été entendu par les rapporteurs de la commission de vigilance de la fédération bruxelloise du PS. Celui qui est aussi député fédéral devait y être entendu à la demande d'un militant.

Emir Kir était amené à s'expliquer au sujet de sa rencontre avec deux maires turcs d'extrême droite, aux côtés de quatre autres maires turcs en marge d'une réunion à laquelle ceux-ci ont pris part au niveau européen. "Vu l'émoi suscité par la visite de courtoisie de l'Union des villes turques et mon audition par les rapporteurs de la commission de vigilance de la fédération bruxelloise du PS, j'ai décidé de supprimer la publication sur les réseaux sociaux du 4 décembre dernier", indique Emir Kir sur Twitter. "Je réaffirme sans ambiguïté qu'il s'agissait d'une erreur d'appréciation de ma part. A l'avenir, je ferai preuve de plus de vigilance. Je redis mon attachement aux valeurs du PS et rappelle avec force ma condamnation de l'extrême droite sous toutes ses formes où que ce soit dans le monde." La procédure interne menée dans la discrétion n'est pas expéditive. Elle prévoit que M. Kir soit d'abord entendu par deux représentants de la commission censés ensuite remettre un rapport. Ce n'est qu'après cette étape que la commission est amenée à entendre l'intéressé. (Belga)

 

Vos commentaires