La facture des pompes funèbres a augmenté plus vite que l'inflation

Consommation

(Belga) En dix ans, la facture des pompes funèbres a augmenté plus vite que l'inflation. Le coût des funérailles a grimpé de 35% entre 2007 et 2018, selon les chiffres de la Direction générale des statistiques du SPF Economie, cités par Le Soir lundi.

Durant la même période, le coût de la vie a augmenté de 23%. "La hausse des prix des funérailles est de plus de la moitié supérieure à l'inflation (...). De la transparence sur les tarifs pratiqués par les pompes funèbres s'impose", commente le ministre fédéral des Consommateurs Kris Peeters (CD&V). Johan Dexters, président de Funebra, fédération nationale des sociétés de pompes funèbres, assure cependant que les tarifs n'ont pas augmenté davantage que l'index, mais que depuis dix ans, le secteur preste plus de services. Une autre cause avancée pour justifier cette inflation vient du succès croissant de la crémation, qui représente désormais 60% des funérailles. Son coût a plus que doublé en 20 ans passant de 200 euros dans les années 90 à 500 euros aujourd'hui. "Cela s'explique par les investissements que les crématoriums ont dû consentir pour répondre aux nouvelles normes environnementales d'émissions de fumées", explique M. Dexters. Chaque année, 100.000 personnes décèdent en Belgique, le coût des funérailles tourne généralement autour des 5.000 euros. (Belga)

Vos commentaires