En ce moment
 

Les agents de la prison d'Ittre, en sous-effectif, ont débrayé mercredi après-midi

(Belga) Constatant qu'ils n'étaient pas en nombre suffisant pour assurer la sécurité au sein de l'établissement pénitentiaire mercredi après-midi, les agents de la prison d'Ittre ont débrayé et sont sortis de l'établissement. Ils ont dû être remplacés par des membres de la police locale. Le service de nuit ne devrait pas poser le même problème, le nombre de gardiens nécessaires étant moindre. Des permanents syndicaux ont pris contact avec la direction générale pour tenter de trouver une solution à ce problème récurrent.

"En entamant le service de l'après-midi, nous avons constaté que nous n'étions pas assez nombreux pour assurer la sécurité, tant celle du personnel que celle des détenus. Il faut savoir que dans certaines ailes, les portes restent ouvertes et que nous avons également reçu il y a quelques jours un détenu réputé problématique. Si nous ne sommes pas assez, la situation est problématique. Nous avons dès lors demandé à la direction de pouvoir adapter le régime des détenus mais la réponse reçue était un non catégorique. Pratiquement tous les agents sont alors sortis de l'établissement", a rapporté le délégué CGSP Matthieu Wauquez. Depuis la rationalisation du cadre des prisons, le personnel d'Ittre est régulièrement en sous-effectif, d'après les syndicats. La poursuite du mouvement de protestation des gardiens ittrois dépendra du nombre d'agents présents pour assurer les services de jeudi matin et de jeudi après-midi. Les permanents syndicaux sont en contact avec la direction générale pour tenter de dégager des solutions. (Belga)

Vos commentaires