En ce moment
 
 

10e Cérémonie des Gants d'Or - Francesco Patera sacré pour la quatrième fois, doublé d'Oshin Derieuw

 
 

(Belga) Francesco Patera est le lauréat du Gant d'Or 2022, trophée récompensant le meilleur boxeur du pays et désigné par un jury de journalistes professionnels, remis dimanche lors de la dixième édition de la Cérémonie des Gants d'Or (Golden Gloves Belgium) qui s'est déroulée dimanche dans l'un des grands hôtels de l'avenue Louise à Ixelles.

Le Limbourgeois d'origine italienne Francesco Patera possède désormais deux paires de gants d'or, lui qui avait déjà été honoré en 2017, 2019 et 2020. Patera s'était emparé de la ceinture de champion WBO Global des poids légers (entre 58,967 et 61,237 kg) en battant l'Espagnol Samuel Molina aux points en dix rounds, le 16 avril à la Préalle de Herstal, où il défendra son titre le samedi 26 novembre. Il espère bénéficier ensuite d'une chance mondiale, en cas de victoire. Patera (29 ans, 26 victoires, dont 9 par k.o, et 3 défaites) succède au poids lourd anversois d'origine congolaise Jack Mulowayi. La lauréate du Gant d'Or féminin est, comme en 2021, Oshin Derieuw, 34 ans, invaincue en 16 combats, tous victorieux. Elle a ajouté un nouveau titre à son riche palmarès en s'adjugeant la ceinture intercontinentale féminine IBO des super-légers (entre 61,237 et 63,503 kg) aux dépens de l'Italienne Sylvia Bortot, arrêtée par l'arbitre au neuvième round, le samedi 30 avril au Hall des Sports communal d'Ingelmunster. Malgré son âge, 35 ans, la Flandrienne qui s'entraîne à Henin-Beaumont, en France, est toujours très ambitieuse, à court terme du moins. Elle aussi espère en effet avoir encore l'occasion de disputer un (cinquième) championnat du monde. (Belga)


 

Vos commentaires